Ces Français impressionnés par le Camp Nou

  • A
  • A
Ces Français impressionnés par le Camp Nou
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Le PSG défie mercredi soir le FC Barcelone dans son antre mythique du Camp Nou.

Les joueurs de Laurent Blanc découvriront mercredi soir (20h45) le plus grand stade d’Europe. Avec 99.786 places, le Camp Nou peut faire peur à de nombreux adversaires. Dans les prochaines années, l’enceinte devrait même s’agrandir et franchir la barre des 100.000 spectateurs (capacité de 105.000 places prévue pour 2021). Côté catalan, le Français Jérémy Mathieu pourrait être aligné au coup d’envoi. Avant lui, de nombreux joueurs tricolores ont tenté leurs chances au Barça. Et tous, sans exception, ont été impressionnés par l’ambiance.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi le PSG doit éviter la défaite

Camp-Nou-3

© REUTERS

"Tout semble immense". Emmanuel Petit n’est resté qu’une saison en Catalogne mais il a eu le temps d’être marqué par ce club et son stade. "Quand tu arrives au Nou Camp, tout te semble immense", raconte l’ancien champion du monde 1998 au Figaro. "Tu sens le poids historique du club qui est ancré profondément dans la culture catalane. J'ai eu l'impression d'entrer dans un musée, où il fallait faire preuve de recueillement, comme dans un mausolée. L'excitation se mêle à la fierté d'appartenir à une telle institution".

Henry-Ibrahimovic

"L’inscription Més que un club ". Entre 2007 et 2010, Thierry Henry a marqué 49 buts (en 121 rencontres). Il aura eu le temps de remporter la Ligue des champions (en 2009). "Arsenal restera mon premier amour mais je n’oublierai jamais le Barça", a expliqué "Titi" dans une interview accordée à son sponsor. L’international tricolore se souvient notamment de quatre mots. "Dans le stade, il est écrit en grand Més que un club, plus qu’un club, et c’est vrai".  

"Un honneur de jouer au Camp Nou". Richard Dutruel, ça vous dit quelque chose ? Mais si, ce grand gardien à nuque longue. Lui aussi est passé au Barça, de 2000 à 2002. "J’ai eu l’honneur de disputer le premier Classico au Camp Nou après le départ de Luis Figo chez le rival de toujours, le Réal Madrid", racontait-il à L’Equipe il y a plusieurs années. "Ce match et l’ambiance qui a régné autour de celui-ci ont été très particuliers, beaucoup de tension et d’animosité envers le joueur portugais".

Camp-Nou-2

© Emmanuel Petit : "quand tu arrives au Nou Camp, tout te semble immense".

"Jamais je n’oublierai cette ambiance". L’année dernière, Eric Abidal a été applaudi de longues minutes par les 100.000 spectateurs du Camp Nou. Après six saisons passées en Catalogne, le Français a remporté deux fois la Ligue des champions. "Je veux vous remercier tous pour votre soutien durant toutes ses années", avait-il expliqué aux supporters après son dernier match. "J’ai vécu six années incroyables et je remercie tout le peuple catalan. Je n’oublierai jamais l’ambiance du Camp Nou. Je vous aurai tous dans mon cœur". Un hommage qui en dit long sur la communion entre le public catalan et son équipe.