Ballon d'Or : Ribéry finaliste

  • A
  • A
Ballon d'Or : Ribéry finaliste
Messi, Ribéry et Ronaldo : voilà les trois finalistes du Fifa Ballon d'Or 2013@ Montage MAXPPP/REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Les trois joueurs sont finalistes à la plus prestigieuse récompense en individuel.

L'hebdomadaire France football et la Fédération internationale (Fifa), les deux co-organisateurs du Ballon d'Or, ont annoncé lundi le nom des trois finalistes du plus prestigieux trophée en individuel dans le monde du football : il s'agit de Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Franck Ribéry. Focus sur l'année réalisée par ces trois immenses stars.


Lionel Messi (930x620)

© REUTERS

Lionel MESSI, FC Barcelone/Argentine, 26 ans.Les plus : Messi a commencé l'année 2013 pied au plancher, en faisant tomber plusieurs records d'efficacité, allant du nombre de matches consécutifs de Liga avec au moins un but (21) au nombre de saisons d'affilée à 30 buts au moins en championnat (quatre). Champion d'Espagne avec le Barça, il a également permis à l'équipe d'Argentine de dominer son groupe de qualification pour le Mondial 2014, avec à l'arrivée 10 buts en 14 matches. Quadruple Ballon d'Or en titre, Messi reste sans aucun doute le meilleur joueur du monde sur ses seules qualités intrinsèques.

Les moins : La blessure contractée lors du quart de finale aller de la Ligue des champions face au PSG (2-2, 1-1) a fait dérailler la belle mécanique Messi. Depuis, le Barça a été corrigé en demi-finales par le Bayern (7-0 sur les deux matches) et l'Argentin accumule les pépins de santé. Victime d'une déchirure musculaire à la cuisse gauche le 10 novembre dernier, il n'a plus rejoué depuis et a sans doute perdu des points dans la perspective d'une cinquième couronne.

Franck Ribéry (930x620)

© REUTERS

Franck RIBÉRY, Bayern Munich/France, 30 ans.Les plus : Championnat, Coupe d'Allemagne et surtout Ligue des champions, Franck Ribéry, décisif en finale, a signé un triplé retentissant avec le Bayern Munich, auquel est venue s'ajouter en août la Supercoupe d'Europe remportée face à Chelsea. Élément moteur de la machine bavaroise sous Jupp Heynckes, Ribéry, meilleur dribbleur d'Europe, a poursuivi sa marche en avant avec le nouveau coach du FC Bayern, "Pep" Guardiola. Sacré meilleur joueur d'Europe par l'UEFA en début de saison, il rêve d'ajouter à son palmarès le trophée du Ballon d'Or, qui viendrait clore une année exceptionnelle, marquée également par des belles performances en Bleu, comme lors du match retour en barrages, face à l'Ukraine.

Les moins : Comme d'autres avant lui, Ribéry pourrait souffrir du fait d'être une individualité parmi un collectif rayonnant, celui du Bayern, omnipotent leader en Allemagne. Car, chez le champion d'Europe, il n'y a pas que Ribéry, il y a aussi Arjen Robben, double buteur en finale face à Dortmund, le dernier rempart Manuel Neuer ou encore le capitaine Philippe Lahm. En outre, Ribéry risque de payer le relatif manque d'exposition de la Bundesliga ainsi que son passé sulfureux, sur (Knysna) comme en dehors des terrains (Zahia).

Cristiano Ronaldo (930x620)

© REUTERS

Cristiano RONALDO, Real Madrid/Portugal, 28 ans.Les plus : sa deuxième partie d'année. Depuis début septembre, "CR7" n'arrête pas de marquer. Il en est déjà à 17 buts en Liga après seulement 15 journées. Il a également trouvé le chemin des filets à 8 reprises en Ligue des champions (après 7 rencontres). Bref, depuis quelques semaines, Ronaldo tourne à plus d'un but par match. C'est également le cas avec le Portugal. Lors des barrages pour le Mondial 2014, il a marqué les quatre buts de la Selecçao, dont le triplé vainqueur lors du match retour (1-0, 3-2). Le momentum est à son avantage, d'autant que les votes, qui devaient normalement être clos au 15 novembre, ont été prolongés de deux semaines et ont même pu être modifiés !

Les moins : Son jeu individuel et son comportement ont été pointés du doigt par le président de la Fifa lui-même, Sepp Blatter, qui a parlé de Ronaldo comme d'un "commandant" et qui a déclaré qu'il lui préférait Messi. Certes. Mais c'est surtout l'absence de titre majeur - deuxième de Liga, demi-finaliste de la Ligue des champions, finaliste de la Coupe d'Espagne - décroché cette année qui a pu peser au moment où journalistes, capitaines et sélectionneurs ont voté.

>> Le nom du lauréat du Ballon d'Or 2013 sera révélé le 13 janvier au cours du gala de la Fifa, logiquement en présence des trois finalistes.

sur le même sujet

RIVALITÉ - Ronaldo et Messi toujours à la lutte

RUMEUR - Ballon d'Or : Ronaldo déjà en tête ?

LA POLEMIQUE - Ballon d'Or : Ronaldo a-t-il assommé Ribéry ?

FOCUS - Ronaldo, pour tout l'or du monde