Ballon d’or : Domenech "voterait Ribéry"

  • A
  • A
Ballon d’or : Domenech "voterait Ribéry"
Raymon Domenech a assuré Franck Ribéry de son soutien.
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L’ex-entraîneur de l’Equipe de France a affiché son soutien au milieu de terrain du Bayern Munich.

Soutien assumé. " Sur les résultats, y’a pas photo, c’est Ribéry ". Raymond Domenech n’hésite pas une seconde lorsqu’il s’agit de désigner son favori dans la course au Ballon d’Or. Sans rancune donc, puisque Franck Ribéry était impliqué dans l’affaire du bus de Knysna, qui jetait l’opprobre sur l’Equipe de France lors de la Coupe du Monde 2010. Affaire qui achevait également de discréditer Raymond Domenech, déjà largement critiqué pour ses déclarations excentriques et sa gestion du collectif tricolore. 

Quels critères pour quel ballon d’or ? Pour l’entraîneur et homme de théâtre, au-delà du choix cornélien qui s’offre aux votants du Ballon d’Or - Lionel Messi quadruple lauréat en outsider, Ronaldo en adversaire principal et Ribéry en espoir national - le monde du football devrait s’accorder sur les critères de sélection pour remporter la plus prestigieuse des récompenses individuelles. "Si c’est sur les résultats de l’année, c’est Ribéry. Si on juge l’influence internationale, on aura toujours Ronaldo et Messi. Ils ont quelque chose en plus, donc il faut être clair sur les critères", commente Raymond Domenech. Toute la question pour éclairer cette élection pourrait donc être : que vont privilégier les sportifs et journalistes ? Les 1.13 buts par match de moyenne de Ronaldo en 2013 ou la razzia de trophées de Ribéry (Coupe/Supercoupe/Championnat/Ligue des Champions) avec le Bayern Munich ?  

Ecoutez Raymond Domenech :



Domenech : "Que les membres de la FIFA s'en...par Europe1fr

Palmarès partagé. Le palmarès du Ballon d’Or a successivement récompensé des joueurs aux statistiques surhumaines. Messi l’avait par exemple remporté l’année dernière malgré une saison décevante sur le plan collectif. Il faut dire que la Pulga avait alors dépassé le record de buts inscrits sur une année détenu par Gerd Muller depuis 40 ans. Bilan 2012 pour l'argentin : 91 buts. A l’inverse, en 2006,  Fabio Cannavaro avait été sacré grâce à la performance collective de l’Italie championne du monde.

Mano a mano. Franck Ribéry, longtemps donné gagnant, a souffert du report de la date-limite des votes. Ce délai a en effet permis à Cristiano Ronaldo de briller en barrages du Mondial contre la Suède. Une qualification et quatre buts en deux matchs qui l’ont propulsé depuis au rang de favori. Un sondage Le Parisien-Aujourd’hui en France révèle pourtant que l’ensemble des Français élirait Messi (32%) devant Ribéry et Ronaldo (26% tous les deux). Une tendance qui s’inverse parmi les amateurs de football déclarés (Ribéry 39%, Ronaldo 32%, Messi 29%). Peu importe pour Raymond Domenech. Lui qui avait déjà réussi son pari en lançant Ribéry dans le grand bain de la coupe du Monde en 2006 (un but contre l’Espagne) espère que le verdict lui donnera une nouvelle fois raison.

sur le même sujet, sujet,

SAISON DANTESQUE - Restons optimistes, Franck Ribéry a toutes les chances de l'emporter.

INFOGRAPHIE - Le Ballon d'or pour les nuls

FUITE - Un indice sur le futur vainqueur