Bale au Real, c'est (enfin) fait

  • A
  • A
Bale au Real, c'est (enfin) fait
@ REUTERS
Partagez sur :

TRANSFERTS - Le Real Madrid a officialisé dimanche soir l'arrivée de l'attaquant gallois.

L'info. Attendue depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois, l'officialisation de l'arrivée de Gareth Bale au Real Madrid est tombée en début de soirée, dimanche, peu après 20h, quelques heures seulement après la victoire des Merengue aux dépens de l'Athletic Bilbao (3-1). "Gareth Bale est un nouveau joueur du Real Madrid. #AllezMadrid".





Dans la foulée, le club a souhaité la bienvenue à sa nouvelle recrue, en introduisant le hashtag #WelcomeBale, précisant qu'il s'agissait également du premier joueur gallois à porter les couleurs du Real. Mais ce n'est pas le premier Britannique : on se souvient notamment des passages récents des Anglais Steve McManaman (1999-2003) ou Michael Owen (2004-05). Bale doit encore passer sa visite médicale, lundi, avant sa présentation, prévue à 13h, avec le n°11 qu'il portait déjà sous les couleurs - blanches - de Tottenham.

Bale sur Marca (930x465)

© Capture d'écran Marca

Le contrat. C'est la question que tout le monde se pose : combien le Real a-t-il exactement dépensé pour acquérir le jeune talent Gallois, qui vient de fêter ses 24 ans ? Le quotidien espagnol Marca parle d'un transfert à 91 millions d'euros tandis que la presse britannique, elle, évoque davantage une transaction flirtant avec les 100 millions d'euros. Ce chiffre ferait de Bale le transfert le plus onéreux de l'histoire, un "titre" que possède pour le moment son nouveau partenaire du côté de Bernabeu, le Portugais Cristiano Ronaldo. Si le montant du contrat pourrait être rendu public très bientôt, on en connaît déjà la durée : six ans ! Cela prouve la volonté du club madrilène d'inscrire Bale dans le projet du club. L'arrivée du Gallois, qui devrait occuper un poste d'ailier dans l'équipe de Carlo Ancelotti, pourrait entraîner plusieurs départs : ceux de l'Argentin Angel Di Maria, du Brésilien Kaka et de l'Allemand Mesut Özil, annoncé tout proche d'Arsenal dimanche soir.

Bale statement (930x310)

© Capture d'écran tottenhamhotspur.com

La réaction. Depuis le début du feuilleton, Bale ne s'était exprimé que par des gestes : il avait séché l'entraînement de Tottenham, affichant ainsi sa volonté de quitter le club londonien. En revanche, il était resté muet dans les médias. Dimanche, dans la foulée de officialisation de son transfert, le futur n°11 du Real a fait part de sa joie de rejoindre la Maison Blanche. "Je peux dire honnêtement que c'est un rêve qui se réalise", déclare-t-il dans un communiqué sur le site Internet de Tottenham, un club auquel il ne manque pas de rendre hommage. "Tottenham sera toujours dans mon cœur et je suis sûr que cette saison sera réussie pour les Spurs", écrit le Gallois, arrivée de Southampton en 2007 contre 7 millions de livres (environ 8,2 millions d'euros). "J'ai eu six années vraiment heureuses à Tottenham mais c'est le moment de se dire au revoir." Compte-tenu de la somme reçue dans le cadre de ce transfert, les adieux ne devraient pas être trop douloureux pour les dirigeants de Tottenham, qui disposent désormais d'un beau pactole...