Après le Ballon d'Or, quels défis pour Messi ?

  • A
  • A
Après le Ballon d'Or, quels défis pour Messi ?
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Messi a remporté son quatrième Ballon d'Or. A 25 ans, que lui reste-t-il à accomplir ?

• L’info.  Depuis quelques jours, Cristiano Ronaldo fait très bien semblant d'y croire encore un peu. Nous non. Lundi soir à 19h à Zurich, Lionel Messi devrait, sans aucune surprise, recevoir son quatrième Ballon d'Or consécutif. Même la vidéo de présentation de la FIFA (à voir ici) ne laisse aucun doute. Pas une seule image de CR7 dans les 37 secondes du spot vidéo. La seule indécision concerne le score. Nouveau plébiscite ou match un peu plus serré, voilà le mince intérêt de la cérémonie de Zurich. A 25 ans, "Léo" Messi va donc faire mieux que Platini, Cruyff et Van Basten, qui comptent trois Ballons d'Or chacun. Si on considère qu'une carrière de footballeur court jusqu'à 35 ans (en moyenne), que reste-t-il à l'Argentin ? Existe-t-il encore des motivations quand on a déjà tout gagné ? Humilier Cristiano Ronaldo dans un Clasico, marquer un quintuplé dans un match, gagner plusieurs fois la Ligue des champions ? Non, tout ça, c'est déjà fait. Mais quels défis relever alors ?


Franchir la barre des 100 buts en 2013. Petite année 2012 pour Lionel Messi. Seulement 91 buts en 68 matches (à revoir en vidéo ci-dessous). Alors d'accord, il a battu le record de Gerd Müller (85 buts en 1972), mais l'Argentin a quand même obtenu un moins bon ratio (1,33 buts par match contre 1,42). Et puis 91, ce n'est pas vraiment un chiffre qui claque. En 2013, c'est 100 ou rien. Faites-lui confiance. L'attaquant des Blaugrana est un boulimique de records, il en a besoin. Il jouera même les 32e de finale de la Coupe du Roi contre une équipe de quatrième division espagnole pour améliorer son propre record.

Marquer de plus de 30 mètres. La statistique suivante ne devrait pas étonner ceux qui connaissent bien Lionel Messi. Selon une infographie réalisée par HeadingForTheExits.com, l'Argentin n'a pas marqué un seul but de plus de 30 mètres cette saison. Ses détracteurs lui reprochent souvent de rentrer avec le ballon dans les buts, de ne pas balancer des grosses pralines de 35 mètres. Difficile de les contredire. Sur ses 91 buts marqués l'année dernière, seuls 13 l'ont été en-dehors de la surface.

Infographie-Messi

Meilleur buteur du Barça, de la Liga,... Non, Messi n'a pas battu tous les records possibles et imaginables du foot. Il lui reste encore à devenir le meilleur buteur de l'histoire du Barça (Paulino Alcantara et ses 369 buts), le meilleur buteur de la Liga (Telmo Zarra et ses 251 buts), de l'Argentine (Gabriel Batistuta et ses 56 buts) et de la Ligue des champions (Raul et ses 71 buts). Avec 56 buts en C1, c'est peut-être la prochaine marque qu'il effacera.

Eto'o

Devenir le footballeur le mieux payé. Juste avant les fêtes de fin d'année, l'Argentin a prolongé son contrat au Barça jusqu'en 2018, moyennant une "petite" augmentation salariale. Mais avec ses 15 millions d'euros par an, il est le deuxième footballeur le mieux payé derrière Samuel Eto'o. Le Camerounais émarge lui à 20 millions par an à l'Anzhi Makhachkala.

Arrêter la fausse modestie. Dans chaque interview, Lionel Messi prend un malin plaisir à expliquer qu'il n'est pas le meilleur joueur de tous les temps, qu'il doit maintenir ses efforts et travailler, encore et encore. Dernier exemple en date, dans une interview accordée au magazine argentin Olé, il y a deux jours. "Sincèrement ? Je ne saurais pas dire si je suis le meilleur, mais je cherche toujours à m’améliorer dans tous les compartiments du jeu". Muscle ton jeu, "Léo", affirme-toi mon garçon, il est temps.

Pepe-Messi

Passer ses vacances avec Pepe. En 2012, la romance entre le défenseur portugais Pepe et Lionel Messi a pris un nouveau tournant. Toujours aussi rugueux, le "boucher" madrilène a essuyé ses crampons sur la main du messie argentin. La scène a été filmée sous tous les angles et le joueur du Barça a parfaitement joué son rôle de star brimée. Mais au fond d'eux, ces deux-là s'adorent. Le grand costaud et le petit tout maigre sont fait pour s'entendre. En 2013, vous ne serez donc pas surpris d'apprendre qu'ils ont passé leurs vacances d'été ensemble à la Barbade.

Assumer enfin le mulet. Depuis qu'il est arrivé en Catalogne, Lionel Messi n'a jamais vraiment assumé sa coupe de cheveux. Entre la touffe trop longue et la coupe au bol trop courte, il doit vraiment choisir et arrêter de faire les choses à moitié. En 2013, "Léo" arborera peut-être la plus belle spécialité catalane, le mulet qui descend en boucles dans le dos.

Messi

Et la Coupe du monde ? Ah oui, on a failli oublier ce petit détail. Normalement, ce défi aurait dû figurer en début de liste. Le trophée suprême est dans toutes les pensées de l'Argentin. Mais soyons honnêtes, le bientôt quadruple Ballon d'Or a plus de chances d'avoir sa statue à l'entrée du Camp Nou à Barcelone que de gagner la Coupe du monde avec l'Albiceleste.