Ancelotti pense que le PSG gagnera le titre

  • A
  • A
Ancelotti pense que le PSG gagnera le titre
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - L’entraîneur du PSG envisage la fin de saison du club pour le Parisien.

A deux jours du match si important contre l’OM, le nouveau coach du PSG, Carlo Ancelotti a accepté de se confier au Parisien. Dans cet entretien, le technicien italien revient sur le Clasico de dimanche soir (21h), sur la petite bisbille avec son joueur brésilien, Nene, et il a même joué le jeu en livrant ses objectifs pour la saison prochaine.

Le Clasico. C’est bien évidemment la première question de l’interview. Dans quel état d’esprit se trouve le groupe parisien à un peu plus de 48 heures du grand rendez-vous ? "Nous avons travaillé sur les erreurs commises lors des derniers matches. Nous essayons toujours de trouver une équipe plus équilibrée. C’est mon obsession". Le travail, rien que le travail pour "Mister la rigueur". Et l’OM ? "Leur (mauvaise) série me surprend. Mais ils sont encore capables de faire un résultat".

L’épisode Nene. La semaine dernière, le coach parisien avait choisi de laisser Nene sur le banc. Punition pour mauvais comportement du joueur ou simple décision technique ? Pour Ancelotti, "c’était tactique". "Je lui ai expliqué et il a eu une bonne réaction", renchérit l’ancien entraîneur du Milan AC. Pas de porte agressée ni de mauvaises paroles, l’incident Nene est clos.

Ancelotti-2

Le titre. Après avoir donné son avis sur Montpellier, une équipe qu’il ne semble pas forcément craindre. Et d’affirmer : "au fond de moi, je pense que Paris sera champion. Parce que nous avons les qualités, l’ambition, la motivation pour l’être. Les joueurs savent que cette année est très importante pour nous après 18 ans sans le titre". Ou comment mettre la pression sur ses joueurs, mais avec classe.

Regard sur l’avenir. A huit journées de la fin du championnat, Carlo Ancelotti pense à bien finir cette saison mais se projette déjà sur 2012-2013. Dans cette interview accordée au Parisien, "Carletto" parle déjà su prochain mercato. "On ne veut pas révolutionner l’effectif. On aura besoin d’un seul attaquant. Un, c’est bien. Deux, je ne sais pas". D’accord. Et trois ? Sauf catastrophe, Paris devrait disputer la Ligue des champions la saison prochaine. Avec quelles ambitions ? "un objectif raisonnable serait d’être en quarts de finale, comme Marseille cette saison".