Abidal : "ça ne dépend pas que de moi"

  • A
  • A
Abidal : "ça ne dépend pas que de moi"
@ MAXPPP
Partagez sur :

FOOT - Le joueur du Barça se dit "en forme" mais attend le feu vert des médecins pour rejouer.

"Ça fait deux ans que c'est dur pour moi." Depuis qu'une tumeur au foie lui a été diagnostiquée en mars 2011, la carrière d'Eric Abidal a pris une tournure singulière. De retour sur les terrains deux mois seulement après une première opération, il était titulaire lors de la finale de la Ligue des champions remportée par le Barça en mai 2011. Mais, quelques mois plus tard, ce fut la rechute. Le club catalan indiqua alors que son joueur devait subir une nouvelle greffe du foie en raison de son évolution hépatique. Opéré le 10 avril dernier, l'international tricolore (61 sélections) attend depuis de pouvoir refouler les pelouses.

Invité jeudi soir à la chambre de commerce française à Barcelone, où il a reçu le prix des Pyrénées pour son courage, "Abi" est revenu pour la première fois depuis son opération en avril sur son état de santé et son éloignement des terrains. "Ça fait pas mal de temps que ça me manque mais je prends mon mal en patience", a-t-il convenu au micro d'Europe 1. "Je crois que le principal, c'était de revenir en bonne santé, ça n'a pas été facile. Aujourd'hui, je me sens bien, c'est le plus important. Après, se sentir bien, c'est une bonne chose, mais se sentir bien et pouvoir recommencer à taper dans un ballon, c'est tout autre chose."

"Il y a des étapes à passer", déclare Abidal :

Eric Abidal, 930

© DR

Abidal, qui avait dit espérer pouvoir rejouer en décembre, a appris la patience. "Maintenant, je ne vais pas dire que l'objectif a été atteint totalement parce que j'avais dit espérer pouvoir rejouer avant la fin de l'année", a indiqué le latéral, qui n'a pas encore repris l'entraînement collectif avec les Blaugrana. "Maintenant, il s'avère que c'est plus compliqué, ça ne dépend pas que de moi mais ça dépend des médecins car ce sont eux qui décident. Et, après, si ça passe, tant mieux mais si ça ne passe pas, je continuerai, comme vous, à vivre une vie de famille."

"Je remercie toutes les personnes qui m'ont soutenu"

Malgré les rumeurs, qui évoquaient il y a quelques jours une possible rupture de contrat de la part du Barça, Abidal, lui, entend poursuivre l'aventure en Catalogne. "J’ai resigné un contrat avec le club l’année dernière, alors que le président savait déjà que j’avais une rechute", a-t-il souligné jeudi soir. "Je dois énormément à ce club, et je vais continuer à me battre pour le Barça."

L'ex-défenseur de l'OL n'oublie pas, non plus, les nombreux messages de soutien qu'il a reçus durant ses mois de convalescence. "J'ai été très content, très touché des gens qui m'ont aidé dans cette lutte", a-t-il reconnu. "Je crois que tout seul on ne peut pas y arriver, c'est vraiment avec le soutien de pas mal de personnes, la famille, les amis et certainement aussi des gens qu'on ne connaît pas qu'on a un peu plus de force chaque jour pour se battre. Je remercie toutes ces personnes qui m'ont soutenu. Je ne peux pas remercier tout le monde mais si je parviens à revenir sur les terrains, ce sera forcément grâce à eux."