Football : pour marquer, André-Pierre Gignac a un secret : l'hypnose

  • A
  • A
Football : pour marquer, André-Pierre Gignac a un secret : l'hypnose
Grâce à son efficacité retrouvée, Gignac est parvenu à emmener les Tigres en finale du tournoi d'ouverture de la ligue mexicaine.@ GUSTAVO BECERRA / AFP
Partagez sur :

Muet devant le but depuis deux mois, l'attaquant français des Tigres de Monterrey a retrouvé l'efficacité après avoir consulté... un hypnotiseur.

Il n'avait plus marqué depuis 70 jours, le voilà à nouveau envoûté par les cages adverses. Pour retrouver le chemin des filets, l'attaquant français André-Pierre Gignac a choisi une nouvelle tactique : l'hypnose. 

"Il était un peu préoccupé". L'hypnotiseur John Milton l'assure, l'international français, star de l'équipe des Tigres de Monterrey, au Mexique, s'est attaché ses services après un show dans la ville lors duquel il a pratiqué une séance d'hypnose collective. "On pourrait dire qu'il était un peu préoccupé", raconte Milton à l'AFP.

"Une alternative aux thérapies conventionnelles". Devant son impuissance face au but, après 764 minutes sans réalisation - son dernier but remontant au 17 septembre sur pénalty -, le footballeur cherchait "une alternative aux thérapies conventionnelles", ajoute Milton, 47 ans, né au Chili mais établi au Mexique depuis les années 70 et surnommé "le chevalier de l'hypnose". "L'hypnose, ce n'est pas de la magie, ce ne sont pas des pouvoirs", il s'agit d'une technique thérapeutique alternative pour "surmonter certains blocages", explique Milton.

Pure coïncidence ou réelles vertus ? Hasard ou pas, après deux mois sans réalisation, Gignac a inscrit trois buts au cours du match retour de quarts de finale du championnat d'ouverture mexicain fin novembre où les Tigres l'ont remporté 5-0 face aux Pumas.  "Il peut aller le voir (l'hypnotiseur) autant de fois qu'il veut s'il continue de marquer ainsi trois buts", commentait, amusé, l'entraîneur des Tigres Ricardo Ferretti, à l'issue du match. "Si vraiment le fait d'aller voir ce monsieur est l'unique raison pour laquelle André a marqué trois buts, alors je vais aussi lui envoyer Sosa, Aquino et Damm (autres joueurs de l'équipe), je vais envoyer tout le monde", poursuivait l'entraîneur en conférence de presse. "Gignac n'a pas mis des buts grâce à moi, mais parce que c'est un excellent attaquant", nuance de son côté l'hypnotiseur.

Une célébration en guise de clin d’œil. Clin d’œil à son "thérapeute", APG a célébré le premier de ses spectaculaires buts face aux Pumas par le "geste de Milton", simulant une transe avant de tomber sur le sol sous l'emprise mentale de son coéquipier Javier Aquino qui agitait les mains devant lui.



Après une deuxième session, Gignac a marqué un but à l'aller comme au retour des demi-finales face au club de Leon. Lors de sa célébration qui a suivi son second but face à cet adversaire, Gignac a cette fois endossé le rôle d'hypnotiseur pratiquant sa technique sur ses coéquipiers sur le bord du terrain.



"Durant la conversation, je lui ai dit 'Quand tu mets un but, pense à faire le geste de Milton' et il a joué le jeu", a commenté Milton qui indique avoir travaillé au cours de sa carrière "avec des membres du gouvernement, des chanteurs et des actrices", ainsi qu'auprès d'hôpitaux et centres de réhabilitation ou encore d'étudiants en université.

En quête d'un second trophée mexicain. Grâce à son efficacité retrouvée, Gignac est parvenu à emmener pour la seconde fois les Tigres en finale du tournoi d'ouverture de la ligue mexicaine où ils affronteront le club America les 22 et 25 décembre. Le joueur et l'hypnotiseur préparent ce rendez-vous, selon Milton : "Nous travaillons à cela". Ce rendez-vous pourrait offrir en guise de cadeau de Noël un second trophée mexicain à l'attaquant français.