"Football Leaks" : Benzema paye ses impôts issus de ses droits à l'image en France

  • A
  • A
"Football Leaks" : Benzema paye ses impôts issus de ses droits à l'image en France
Benzema a payé une partie de ses impôts dans son pays natal, contrairement à d'autres stars du Real. @ FRANCISCO LEONG / AFP
Partagez sur :

L'attaquant français du Real Madrid s'acquitte des impôts issus de ses droits à l'image dans son pays natal, contrairement à plusieurs de ses coéquipiers. 

Karim Benzema est un bon élève fiscal, contrairement à son coéquipier Cristiano Ronaldo, d'après les révélations de Mediapart. Le site d'information en ligne affirme mercredi, dans le cadre des "Football Leaks", que l'attaquant français paie les impôts issus de ses droits à l'image dans son pays natal, en France, alors que "CR7", comme d'autres stars du foot, est accusé de rechercher l'optimisation ou la dissimulation fiscale

Il aurait pu bénéficier d'un statut fiscal privilégié en Espagne. Benzema a choisi de domicilier BOB ("Best of Benzema"), la société gérant ses droits à l'image, à Lyon, dans sa région d'origine, alors qu'il aurait pu bénéficier d'un statut fiscal privilégié en Espagne, où il vit depuis 2010. "Benzema a préféré la France, où il s'acquitte de l'impôt sur les sociétés, au taux de 33,3%", révèle Mediapart, membre d'un consortium de douze médias européens (EIC) qui entend dévoiler pendant trois semaines les coulisses du foot-business, à partir de fuites obtenues par l'hebdomadaire allemand Der Spiegel.

"378.484 euros d'impôt". Sa société BOB, qui a réalisé par exemple en 2012 "un chiffre d'affaires de 1.647.000 euros" grâce notamment aux revenus versés par la Fédération française de football ou son équipementier Adidas, s'est acquitté de "378.484 euros d'impôt sur les bénéfices".