Football : le Brésil éliminé de la Copa America 2016 dès la phase de poules

  • A
  • A
Football : le Brésil éliminé de la Copa America 2016 dès la phase de poules
Le Pérou a privé le Brésil d'un quart de finale dimanche soir.@ TIMOTHY A. CLARY / AFP
Partagez sur :

Battu par le Pérou (1-0), le Brésil termine 3e de son groupe et ne verra donc pas les quarts de finale de l'épreuve. Un camouflet de plus pour la sélection dirigée par Dunga.

L'équipe de football du Brésil a vécu un nouveau cauchemar avec son élimination dès la phase de poules de la Copa America 2016 suite à sa défaite face au Pérou (1-0), dimanche dans Massachusetts aux États-Unis. La Seleçao ne disputera donc pas les quarts de finale de la compétition, une élimination du Brésil d'autant plus difficile à avaler pour Dunga et ses joueurs qu'elle est due à un but marqué de la main par Raul Ruidiaz.

Une faute sur le but péruvien ? À la 75e minute, l'attaquant du club péruvien d'Universitario, à la réception d'un centre d'Andy Polo, a propulsé le ballon du bras dans les cages d'Allisson. La faute a été aussitôt signalée par les joueurs brésiliens, l'arbitre uruguayen Andrés Cunha a consulté ses assistants et le quatrième arbitre dans la plus grande confusion, entourés des joueurs. Après de longues discussions, il a validé le but.

Le Brésil s'est ensuite rué à l'attaque, mais n'est pas parvenu à égaliser, ce qui lui aurait donné son billet pour les quarts de finale. Ruidiaz a assuré après la rencontre avoir touché le ballon avec la cuisse : "je ne comprends pourquoi il y a tant de discussions à propos de ce but", a-t-il déclaré.

Avec cette défaite, le Brésil a terminé à la 3e place du groupe B, tandis que le Pérou et l'Equateur, vainqueur plus tôt de Haïti (4-0), ont eux obtenu leurs billet pour les quarts de finale. Le Pérou affrontera les États-Unis et l'Equateur sera opposée à la Colombie.

Les camouflets s’additionnent. Le Brésil avait abordé cette Copa America 2016 sans sa star Neymar, ménagée en vue des jeux Olympiques 2016 de Rio où il tentera d'offrir le seul titre qui manque à son pays. Ce camouflet, deux ans après la déroute de la Coupe du monde 2014 à domicile avec l'humiliante défaite 7 à 1 contre l'Allemagne en demi-finale, pourrait sceller le sort de Dunga, rappelé à la tête de la sélection en juillet 2014. Sous sa direction, le Brésil avait été éliminé dès les quarts de finale de la Copa America 2015 au Chili et a pris un départ laborieux dans les qualifications sud-américaines pour le Mondial-2018 en Russie.