Football : l'ASSE lourdement sanctionnée en Commission de discipline

  • A
  • A
Football : l'ASSE lourdement sanctionnée en Commission de discipline
Stéphane Ruffier avait eu un accrochage avec l'arbitre assistant lors de la 18e journée de Ligue 1.
Partagez sur :

Le gardien stéphanois a été suspendu pour quatre rencontres, son équipier Alexander Söderlund pour trois matches, et le président Roland Romeyer devra lui aussi comparaître devant la Commission de discipline de la Ligue.

Le gardien de Saint-Etienne Stéphane Ruffier a écopé d'une suspension ferme de quatre matches, après son carton rouge reçu le 15 décembre contre Monaco (0-4) pour avoir parlé de trop près à l'arbitre assistant, selon le rendu des sanctions de la Commission de discipline de la Ligue professionnelle (LFP) publié jeudi. Le président de l'ASSE Roland Romeyer a lui été convoqué le 18 janvier pour son comportement à l'occasion de cette rencontre.

Huis-clos partiel à Bordeaux. Son coéquipier chez les Verts, l'attaquant norvégien Alexander Söderlund, a lui été suspendu pour trois rencontres, en raison de son tacle dangereux sur un joueur de Guingamp (1-0) qui lui avait valu d'être exclu dès la 24e minute lors de 19e journée de Ligue 1, le 20 décembre. Lui aussi exclu lors de cette rencontre, l'ntraineur des gardiens stéphanois, Fabrice Grange, écope lui de deux matchs de suspension de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles.

Les Girondins de Bordeaux ont écopé de leur côté de deux matches à huis clos partiel dont avec un sursis, après les incidents contre Marseille (1-1) lors de la 13e journée : le 19 novembre, des fumigènes avaient été allumés depuis la tribune sud - la seule concernée par la sanction -, d'où plusieurs supporters avaient également tenté d'envahir le terrain après le coup de sifflet final. La LFP a également sanctionné le club bordelais d'une amende de 15.000 euros.