Football-Europe : Monaco et Saint-Étienne jouent déjà gros

  • A
  • A
Football-Europe : Monaco et Saint-Étienne jouent déjà gros
Monaco et l'ASSE disputent le match aller de leurs barrages respectifs mercredi soir.@ AFP
Partagez sur :

Mercredi soir, Monaco se rendra à Villarreal pour les barrages de la Ligue des Champions tandis que Saint-Étienne affrontera le Beitar Jérusalem, en Ligue Europa.

S'ils veulent atteindre les phases de poule de leurs coupes d'Europe respectives, Monaco et l'ASSE devront réaliser une grosse performance mercredi soir. Le club du Rocher tentera de faire un premier pas vers les phases de poule de la Ligue des Champions qui lui avait échappé l'an passé…en Espagne déjà. De leur côté, les Verts découvriront la très chaude ambiance du Teddy Stadium à Jérusalem en barrages de la Ligue Europa , et tenteront de se reprendre après leur défaite lors de l'ouverture du championnat de France.

Monaco ne veut pas revivre les barrages de 2015. En tirant Villarreal pour ce barrage, Monaco a vu l'histoire de l'an passé avec Valence se répéter. Une double confrontation compliquée, mais une qualification possible. L'an dernier, le remaniement de son effectif au mois d'août lui avait porté préjudice à Valence, avec une défaite 3-1 marquée par plusieurs erreurs d'arbitrage. Cette année, le club du Rocher semble plus armé pour retrouver le gratin européen. Malgré les absences de Falcao, Mbappé et Sidibé, blessés, le club de la principauté pourra s'appuyer sur Bernardo Silva, de retour en forme, Kamil Glik pour tenir la défense, et un groupe qui se connaît mieux qu'en 2015. "On est bien dans le jeu" a glissé Tiémoué Bakayoko avant le match aller en Espagne.

Le meilleur moment pour affronter Villarreal ? En Espagne justement, la situation de l'adversaire monégasque Villarreal n'est pas vraiment au beau fixe. D'abord, le club de la banlieue valencienne a perdu son directeur sportif Antonio Cordon. C'est à Monaco que ce discret et précieux recruteur s'en est allé cet été après 17 ans de service. À ce coup dur, s'est ajoutée une crise interne, dont l'entraîneur Marcelino, arrivé en 2013, a fait les frais. Lui, qui a mené le "sous-marin jaune" en demi-finale de l'Europa League la saison passée, a démissionné la semaine dernière. Il a été remplacé dans l'urgence par Fran Escriba, ex-entraîneur de Getafe, qui devra faire avec les absences des attaquants Soldado et Bakambu. Si Monaco veut se qualifier, c'est le moment.

Saint-Étienne, l'Europe pour se relancer ? Après une défaite dès l'ouverture du championnat samedi à Bordeaux (3-2), Saint-Étienne veut réagir sur la scène européenne. Depuis leur reprise, les Verts enchaînent les matches décevants au cours desquels les Verts ont déjà fait preuve de faiblesses défensives mais aussi de carences offensives. En juillet, l'ASSE n'a battu que Clermont (L2, 3-1) mais s'est ensuite incliné devant Tours (L2, 1-0), PSV Eindhoven (2-1), Lausanne (4-1) et Wolfsburg (1-0). Il n'y a guère que le 3e tour préliminaire de l'Europa league contre le club grec d'AEK Athènes pour tenter de se rassurer avec un résultat nul à domicile (0-0) pour une victoire au retour (1-0). Avec Perrin, Mbengue et Dabo absents, Christophe Galtier doit faire avec les moyens du bord pour affronter le Beitar Jérusalem, dans une ambiance volcanique qui plus est.