Football-équipe de France : pour Giroud, l'affaire de la sex-tape "peut nous polluer l'esprit"

  • A
  • A
Football-équipe de France : pour Giroud, l'affaire de la sex-tape "peut nous polluer l'esprit"
@ Loïc VENANCE/AFP
Partagez sur :

Contre les Pays-Bas, le Gunner a inscrit son 4e en 4 matches internationaux.

"C'est quelque chose qui peut nous polluer l'esprit", a déclaré samedi l'attaquant des Bleus Olivier Giroud, à propos de l'affaire du chantage à la sex-tape dont a été victime Mathieu Valbuena et impliquant Karim Benzema. "J'essaie de ne pas y penser, c'est quelque chose qui peut nous polluer l'esprit et nous empêcher de nous concentrer sur le terrain. Or l'essentiel c'est le terrain" a expliqué Giroud, doublure habituelle de Benzema en Bleu. 

Auteur d'un bon match lors de la victoire aux Pays-Bas (3-2), ponctué d'un but, son 4e en 4 matches internationaux, Giroud attend comme le reste du groupe France de connaître d'ici le 15 avril la position du président de la Fédération Noël Le Graët, qui doit décider si Benzema redevient sélectionnable pour l'Euro-2016 ou au contraire s'il reste persona non grata. Sur le plan judiciaire, l'attaquant du Real Madrid est toujours mis en examen pour complicité dans l'affaire de chantage à la sex-tape à l'encontre de son coéquipier en équipe de France Mathieu Valbuena.

Ce dernier, qui se remet d'une blessure, est également absent du rassemblement des Bleus, qui doivent rencontrer la Russie, mardi au Stade de France. Leur dernier match amical avant de connaître la liste des 23 de Didier Deschamps, le 12 mai.  Interrogé sur la possibilité d'aller loin à l'Euro sans Benzema ni Valbuena, Olivier Giroud a jugé que "la question n'est pas là". "L'objectif est d'être le plus complémentaire possible entre les attaquants. Je ne me pose pas la question de Karim ou +Valbu+, le plus important aujourd'hui c'est l'équipe, ce n'est pas au goût du jour".