Football : Chelsea se sépare de son entraîneur Antonio Conte

  • A
  • A
Football : Chelsea se sépare de son entraîneur Antonio Conte
@ VINCENZO PINTO / AFP
Partagez sur :

Antonio Conte était arrivé en 2016 dans le club anglais, avec lequel il a remporté le titre de champion d'Angleterre lors de cette première saison.

Le club de Chelsea a annoncé, vendredi, se séparer de son entraîneur Antonio Conte. Le club londonien a terminé à la cinquième place en championnat d'Angleterre cette saison, non qualificative pour la Ligue des champions.

Deux titres pour l'entraîneur. "Nous souhaitons à Antonio beaucoup de succès pour la suite de sa carrière", a annoncé le club sur son site, rappelant avoir remporté son "sixième titre de champion" et sa "huitième Coupe d'Angleterre" avec l'entraîneur arrivé à Londres à l'été 2016. Champion dès sa première saison avec les Blues, l'ex-sélectionneur de l'Italie n'aura donc pas résisté, comme Jose Mourinho avant lui lors de son 2ème mandat (2013-2015), à l'écueil de la 2ème année.

Bientôt remplacé par Maurizio Sarri ? Le technicien de 48 ans pourrait maintenant être remplacé par son compatriote Maurizio Sarri, en provenance de Naples, selon la presse britannique. Ces informations n'ont pas été confirmées officiellement par le club anglais, mais selon les révélations jeudi du London Evening Standard et du Sun, l'entraîneur de 59 ans serait déjà au travail, préparant actuellement le staff qui l'accompagnera. Il devrait s'entourer de Giovanni Martusciello, son ancien adjoint à Empoli, et Gianfranco Zola, joueur de Chelsea entre 1996 et 2003.

Des relations compliquées avec certains joueurs. La dernière saison mitigée de Chelsea, 5ème en Premier League et donc absente de la prochaine Ligue des champions, et des relations compliquées entre Conte et certains joueurs, auraient entraîné la décision du board londonien de limoger l'ex-entraîneur à succès de la Juventus (champion d'Italie de 2012 à 2014) et ex-sélectionneur de la Squadra Azzurra (quart de finaliste de l'Euro-2016). Roman Abramovitch, le président de Chelsea, devra néanmoins verser près de 10 millions d'euros à Antonio Conte si celui-ci ne trouve pas de club l'an prochain.