VIDÉO - Serge Aurier était prêt à tout, sauf à défendre les couleurs du PSG…

  • A
  • A
VIDÉO - Serge Aurier était prêt à tout, sauf à défendre les couleurs du PSG…
Serge Aurier a perdu sa place de titulaire cette saison au profit de Thomas Meunier.@ Franck FIFE/AFP
Partagez sur :

Sollicité par son entraîneur Unai Emery, Serge Aurier a mis huit minutes pour enfiler short et chaussettes avant d’entrer en jeu face à Lorient, dimanche soir…

Le jeune Gonçalo Guedes assis à ses côtés avait du mal à croire. Dimanche soir, le jeune attaquant portugais du PSG était aux premières loges pour assister au drôle de spectacle offert par son partenaire Serge Aurier. Alors qu’il devait remplacer son partenaire Thomas Meunier, blessé, le défenseur latéral a mis… huit minutes à se préparer ! Et pour cause : il n’était absolument pas prêt à entrer en jeu pour participer à la victoire parisienne contre Lorient (2-1).

Maillot, chaussettes, shorts... Sollicité par son entraîneur Unai Emery à un peu plus d’un quart d’heure de la fin du match, l’international ivoirien est finalement entré en jeu à la 82e minute. Entretemps, Guedes et les caméras de Canal+ l’ont observé enfiler son maillot, son short, ses chaussettes et ce, sans se presser, malgré la blessure de son partenaire belge, qui lui a pris la place de titulaire au poste de latéral droit cette année.


CFC - Serge Aurier a mis huit minutes à...par CanalPlusSport

Emery dédouane Aurier, Kluivert va lui parler. Cette scène surréaliste aurait pu rester anecdotique. Mais elle interpelle, quelques jours seulement après l’humiliation de Barcelone, qui a vu les joueurs parisiens lâcher prise dans l’intention. Serge Aurier, qui s'est déjà fait remarquer pour différents dérapages extra-sportifs, dont les fameuses insultes sur Periscope, s'est attiré des commentaires moqueurs et notamment cette comparaison cinglante : "Il lui faut autant de temps pour se préparer qu'à Barcelone pour mettre 3 buts." Des moqueries, et une interrogation : l'attitude d'Aurier correspondait-elle à une remise en question de son entraîneur, fragilisé par l'échec européen du PSG ? "Pour moi, il n'y a pas de problème, c'est normal", a balayé Emery dimanche en conférence de presse. "Je ne sais pas ce qui s’est passé", a commenté le directeur sportif Patrick Kluivert après la rencontre. "Je vais parler avec lui. Normalement, tout joueur doit être prêt si un entraîneur a besoin de lui."