Foot : on a simulé une Superligue européenne avec "Fifa 16"

  • A
  • A
Foot : on a simulé une Superligue européenne avec "Fifa 16"
@ Capture d'écran FIFA 16/EA Sports
Partagez sur :

Un championnat regroupant les 20 meilleures équipes européennes, sur 38 journées, qu'est ce que ça pourrait donner ? Une célèbre simulation de foot nous en donne une idée. 

Imaginez des chocs dignes de la Ligue des champions chaque week-end. Des Chelsea-PSG, des Barça-Bayern ou des Real-Juventus, l'idée est séduisante sur le papier. Ce projet de Superligue européenne, évoqué depuis plus de quinze ans, a été remis au goût du jour début janvier par plusieurs grands clubs européens. Mais, dans les faits, qu'est-ce que pourrait donner une telle compétition ? Europe 1 a décidé de se faire une petite idée avec l'aide d'une célèbre simulation de football.

Le principe : 20 équipes, 38 journées. L'idée est simple : recréer un championnat sur le modèle des ligues nationales, avec 20 équipes, sur 38 journées, comme en France, en Angleterre ou en Italie. Pour choisir les équipes sur des critères objectifs, nous nous sommes référés au "ranking" UEFA, le classement des clubs en fonction de leurs performances dans les compétitions européennes.

En France, seul le PSG parviendrait à intégrer la crème du foot continental, alors que l'Espagne se taillerait la part du lion avec cinq équipes (Real, Barça, Atlético, Séville, Valence). Il y aurait également quatre Anglais (Chelsea, Arsenal, Manchester City et United) et quatre Allemands (Bayern, Borussia, Schalke, Leverkusen). Suivraient les championnats italiens et portugais, avec deux représentants chacun (Juventus et Naples, Benfica et Porto), puis un club russe (Zénith) et ukrainien (Shakhtar).

Le trio Barça, Bayern, Real au sommet. Après avoir sélectionné ces 20 équipes, nous avons simulé entièrement la compétition sur Fifa 16. Le tout, sans la moindre intervention de votre serviteur, pour éviter tout soupçon de favoritisme (ou de corruption). Alors, qui c'est les plus forts ? Evidemment, c'est le Barça !

Avec 80 points, les champions d'Europe en titre remporteraient cette Superligue, devant le Bayern (75), et le Real (70). Soit les trois plus grands clubs actuels au monde, les trois premiers au ranking UEFA et les plus réguliers en Ligue des champions. Autant dire que "Fifa" est plutôt proche de la réalité.

classement-superligue

Le PSG seulement 9e. Et le PSG, dans tout ça ? L'unique représentant tricolore ne terminerait qu'à la 9e place, juste derrière la Juventus Turin, finaliste de la dernière Ligue des champions. Un classement surprenant, quand on voit que Manchester United et Chelsea, en grosse difficulté cette saison, achèveraient la saison aux 4e et 6e place. A signaler que Schalke et Séville finiraient 19e et 20e.

Neymar superstar. Autre surprise : le meilleur joueur ne serait ni Cristiano Ronaldo, ni Lionel Messi. Neymar, troisième au classement du dernier Ballon d'Or, survolerait de toute sa classe cette Superligue. Le virevoltant brésilien terminerait meilleur buteur (23 buts) et meilleur passeur (13 passes décisives) de la compétition. Côté PSG, Edinson Cavani totaliserait 11 réalisations, contre seulement 6 pour Zlatan Ibrahimovic. On rappelle que ce n'est qu'une simulation...

buteurs-superligue