Foot : Marcelo Bielsa sera l'entraîneur de Lille le 1er juillet

  • A
  • A
Foot : Marcelo Bielsa sera l'entraîneur de Lille le 1er juillet
Marcelo Bielsa
Partagez sur :

C'est officiel, Marcelo Bielsa sera l'entraîneur du LOSC à partir du 1er juillet 2017. "El Loco" sera donc de retour en France la saison prochaine.

El Loco est de retour ! L'Argentin Marcelo Bielsa sera l'entraîneur de Lille à partir du "1er juillet prochain", a annoncé le club de Ligue 1, dimanche, dans un communiqué publié sur son site officiel.

"Le club lillois et l'entraîneur argentin ont paraphé un accord portant sur une collaboration de deux ans et qui prendra effet le 1er juillet prochain", a écrit le LOSC. Il viendra donc prendre la place de Franck Passi, son ancien adjoint à l'OM, qui vient d'être nommé entraîneur de Lille à la place de Patrick Collot.

"L’un des entraîneurs les plus influents au monde". "Marcelo Bielsa est sans aucun doute l’un des entraîneurs les plus respectés et influents au monde et être parvenu à l’attirer au LOSC est une immense satisfaction, une preuve également si besoin des ambitions de notre club", se félicite Marc Ingla, directeur général du LOSC avant d’ajouter : "Même si nous sommes absolument concentrés sur les prochains matchs et les enjeux hautement importants de la fin de saison avec Franck Passi, c’est une grande et belle nouvelle que nous annonçons aujourd’hui pour le LOSC de demain." Franck Passi a donc quelques mois devant lui pour maintenir Lille en Ligue 1, mais aussi (et surtout ?), pour préparer le terrain avant l'arrivée de Bielsa dans le Nord.

Comment vont réagir les supporters de l'OM ? Une nouvelle qui, en revanche, ne va pas forcément réjouir les supporters de l’Olympique de Marseille. L’Argentin avait rejoint le banc de l’OM lors de la 2014/2015 et l’état d’esprit qu’il avait réussi à insuffler au sein de l’effectif phocéen avait rapidement fait de lui une idole du côté de la Canebière. Marseille avait finalement bouclé le championnat à la quatrième place mais El Loco n’était pas resté beaucoup plus longtemps. Il avait démissionné au terme de la 1ère journée la saison suivante, faisant part de son profond désaccord avec Vincent Labrune, alors président du club.