Foot-Ligue 1 : Saint-Étienne arrache le nul à Lyon

  • A
  • A
Foot-Ligue 1 : Saint-Étienne arrache le nul à Lyon
Mathieu Debuchy a répondu à Mariano Diaz lors du derby du Rhône, dimanche.@ ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Partagez sur :

L'AS Saint-Étienne, qui avait été écrasée à l'aller en novembre (5-0), a obtenu le point du match nul, dimanche, à Lyon (1-1), dans le temps supplémentaire.

Humiliée à l'aller dans son "Chaudron" face à son rival lyonnais en novembre dernier (0-5), l'AS Saint-Étienne a décroché le match nul dans les tout derniers instants, dimanche, au Groupama Stadium, face à un OL visiblement émoussé par son seizième de finale retour de Ligue Europa disputé jeudi (1-1, 90e). Arrivé cet hiver, l'international tricolore Mathieu Debuchy a été à la réception d'un centre en retrait pour offrir l'égalisation aux Verts dans le temps supplémentaire. Ce match nul est une mauvaise affaire pour l'OL dans la course au podium et à la Ligue des champions. Cette 27ème journée de Ligue 1 se termine dimanche soir, au Parc des Princes, avec le Classique entre le PSG et l'OM. 

Le chef-d'oeuvre de Mariano Diaz. Contrairement au match aller, qui avait été une régalade technique côté lyonnais, ce 116ème derby de l'histoire n'a jamais atteint des sommets, et surtout pas en intensité. Il était pourtant parti sur de bonnes bases, avec des Verts entreprenants, comme l'a prouvé ce but (justement) refusé pour hors-jeu au Slovène Robert Beric (16e), mais aussi et surtout avec l'ouverture du score lyonnaise, un prodige. Sur une longue ouverture de Marcelo, Mariano Diaz contrôle le ballon de la poitrine aux dépens de Loïc Perrin, se l'emmène du pied droit avant d'ajuster Sébastien Ruffier du gauche (20e). L'ancien réserviste du Real ne nous avait pas habitués à tant de prouesse technique…



Fekir touché à un genou, l'OL émoussé. Malheureusement, ce fut à peu près tout pour la première période. Et la deuxième fut à l'avenant. Manquant apparemment d'oxygène, trois jours après sa qualification sur le terrain de Villarreal en Ligue Europa (3-1, 1-0), l'OL multiplia alors les approximations, sans que Saint-Étienne, guère plus brillant, n'en profite. L'équipe de Bruno Genesio, déjà privée de son gardien Anthony Lopes, blessé, dût faire ensuite sans son maître à jouer, Nabil Fekir, touché au genou droit et contraint de céder sa place (69e). Mariano Diaz, encore lui (60e), puis Memphis Depay, sur coup franc (86e), mirent à nouveau à contribution Ruffier, mais ce furent finalement les Verts et Debuchy qui trouvèrent la faille, à la 90e minute, sur le deuxième de leurs tirs cadrés.



"C'est vrai que venir ici et prendre un point, c'est un bon résultat", a confié Debuchy au micro de BeIN Sports. "On sait comment joue cette équipe, on sait que c'est une équipe redoutable, mais on était confiant. Je pense que ce soir (dimanche soir), on a fait un gros match, et on a été solidaire." Ce match nul permet aux Verts d'enchaîner un cinquième match sans défaite. De son côté, l'OL aligne lui une cinquième rencontre sans victoire et a manqué une belle occasion de se rapprocher du podium alors que Monaco a été tenu en échec à Toulouse, samedi.