Foot - Ligue 1 : Nantes officialise le départ de Sergio Conceiçao pour Porto

  • A
  • A
Foot - Ligue 1 : Nantes officialise le départ de Sergio Conceiçao pour Porto
Nantes a donc finalement cédé devant la volonté "irréversible" de son technicien de rejoindre le FC Porto, écrit le club français dans un communiqué.@ FRANCISCO LEONG / AFP
Partagez sur :

 "Désormais, nous recherchons un nouvel entraîneur et les propositions ne manquent pas, preuve que le FC Nantes est attractif", a assuré le président nantais.

Nantes (L1) a officialisé mardi le départ pour Porto de son entraîneur portugais Sergio Conceiçao, pourtant prolongé récemment jusqu'en 2020, et qui avait fait remonter le club de la 19e jusqu'à la 7e place en cinq mois.

"Un accord vient d'être trouvé". Nantes a donc finalement cédé devant la volonté "irréversible" de son technicien de rejoindre le FC Porto, écrit le club français dans un communiqué. Le départ du technicien portugais n'était plus qu'une question de jours depuis que les positions des deux clubs - Nantes et Porto - s'étaient rapprochées samedi dernier avec le prêt pour une saison du défenseur central nigérian de 20 ans, Chidozie Awaziem (1,89 m, 82kg), qui a essentiellement évolué avec la réserve des Dragons (D2 portugaise), cette saison, et le transfert du prometteur international belge, Joris Kayembe (22 ans, 1,80 m), joueur de couloir gauche. "Un accord vient d'être trouvé avec les représentants de Sergio Conceiçao, ses trois adjoints et le FC Porto", écrit Nantes dans son communiqué.

Indemnité de transfert. Nantes, précise le texte, s'est "fermement employé à préserver ses intérêts économiques et sportifs et tenait à en informer ses supporters". Selon toute vraisemblance, une indemnité de transfert a également été versée par le FC Porto. "J'avais fait en sorte de lui donner tous les moyens pour qu'il poursuive l'aventure. Je lui souhaite bon vent", a fait savoir le président nantais Waldemar Kita, qui avait obtenu de Conceiçao une prolongation de trois ans, jusqu'en 2020, en mai dernier. "Désormais, nous recherchons un nouvel entraîneur et les propositions ne manquent pas, preuve que le FC Nantes est attractif", s'est voulu rassurant Waldemar Kita.