Foot : les Bleus battent la Serbie grâce à Matuidi

  • A
  • A
Foot : les Bleus battent la Serbie grâce à Matuidi
Blaise Matuidi, ici félicité par Bacary Sagna, a signé un doublé, lundi soir, contre la Serbie.@ Jean-Pierre MULLER/AFP
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Un doublé de Blaise Matuidi a permis aux Bleus de s'imposer 2-1 face à la Serbie, lundi.

Trois jours après s'être imposée au Portugal (1-0), l'équipe de France a enchaîné avec une deuxième victoire de rang, lundi soir, face à la Serbie, au stade Matmut Atlantique de Bordeaux (2-1). Les Bleus, repositionnés dans un 4-4-3 plus classique que le 4-4-2 vu à Lisbonne, ont rapidement mis la main sur le match grâce à Blaise Matuidi, auteur d'une tête gagnante sur un centre de Bacary Sagna à la 9e minute de jeu. Le milieu de terrain parisien remit ça, et de quelle manière, à la 25e minute, sur une reprise de volée du gauche à la limite de la surface de réparation. Peu avant la pause, la Serbie est revenue au score sur une frappe de Lazar Markovic déviée par la cuisse d'Aleksandar Mitrovic (39e).

Les Bleus s'imposent 2-1 grâce à un doublé de Matuidi :


Griezmann brillant, Giroud décevant. La deuxième période fut moins rythmée et plus pauvre en occasions. La sortie à la pause de Matuidi y est sans doute pour quelque chose. En dehors du Parisien, étincelant, on notera la belle performance d'Antoine Griezmann, titulaire dans une ligne d'attaque à trois avec Mathieu Valbuena et Olivier Giroud. Si le néo-Lyonnais s'est montré une fois de plus à son avantage, ça n'a pas été le cas de l'attaquant d'Arsenal, auteur de plusieurs mauvais choix et maladroit devant le but. Il fut remplacé peu après l'heure de jeu par Karim Benzema, sous les sifflets, seule fausse note d'une soirée festive. "Pour la confiance, cette deuxième victoire en deux matches, c'est bien", a convenu Didier Deschamps à chaud sur TF1. "Même si le contenu est aussi, voire plus important que le résultat. C'est un bon mois de septembre."

Rendez-vous dans un mois. Ces deux victoires vont faire du bien au moral des Bleus mais aussi à leur classement Fifa. Cette embellie, perceptible dans le jeu lundi à Bordeaux (essentiellement en première période) devra être confirmée dans un mois, avec à nouveau deux matches espacés de trois jours : le jeudi 8 octobre face à l'Arménie à Nice et le dimanche 11 octobre au Danemark, qui a fait match nul, lundi soir, en Arménie (0-0).