Foot : Le Graët a été reçu par Hollande à l'Elysée vendredi matin

  • A
  • A
Foot : Le Graët a été reçu par Hollande à l'Elysée vendredi matin
Noël Le Graët (à gauche), avec François Hollande lors d'un match des Bleus. @ TOBIAS SCHWARZ / AFP
Partagez sur :

Le président de la République avait tenu des propos controversés sur les footballeurs et sur les droits TV de la Ligue 1, dans le livre "Un président ne devrait pas dire ça". 

François Hollande a tenté de calmer la colère du foot français. Le président de la République a reçu vendredi matin Noël Le Graët, le président de la FFF, après avoir tenu des propos controversés sur les footballeurs et les droits TV du championnat de France dans le livre "Un président ne devrait pas dire ça...".

"C'était un petit-déjeuner amical de 45 minutes, sollicité par l'Elysée, dans une ambiance détendue parce qu'ils ont une très bonne relation, ils sont de la même famille politique (PS) et Hollande est un bon connaisseur du foot", a précisé à l'AFP une source proche des instances du foot français.

Hollande avait conseille à certains footballeurs de la "musculation du cerveau." Dans ses confidences faites aux auteurs du livre, les journalistes Fabrice Lhomme et Gérard Davet, le chef de l'Etat conseille à certains footballeurs une "musculation du cerveau". "Ils sont passés de gosses mal éduqués à vedettes richissimes, sans préparation", dit-il aussi.

"François Hollande a dit à Noël Le Graët que ces propos avaient été tenus en 2012 et sortis de leur contexte", selon la source proche des instances du football. "Ils ont aussi certainement parlé des droits télé", a-t-elle aussi avancé, sans précision.

L'épineux dossier des droits télé. Le président de la République révèle dans le même livre être intervenu dans le dernier appel d'offres des droits TV du championnat de France (Ligue 1), qui mettait en concurrence en 2014 Canal+ et la chaîne qatarie beIN Sports. "On a sauvé Canal", déclare François Hollande dans le livre, en ajoutant avoir demandé au Qatar "un partage" des droits.

Canal+ avait hérité des trois meilleures affiches du foot français jusqu'en 2020 et beIN Sports des autres. L'intérêt de la Ligue de football professionnel (LFP) était plutôt de voir beIN Sports faire monter les enchères. Depuis la parution du livre, la LFP a mandaté ses conseils juridiques pour examiner ce dossier. Les experts rendront leurs conclusions une fois le nouveau conseil d'administration de la LFP élu, le 11 novembre.