La FFF annule le principe de deux montées, deux descentes entre L1 et L2

  • A
  • A
La FFF annule le principe de deux montées, deux descentes entre L1 et L2
@ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

Le Comité exécutif de la Fédération française de football a décidé jeudi d'annuler le principe de deux montées, deux descentes entre Ligue 1 et Ligue 2 adopté par la Ligue de football professionnelle.

La guerre est déclarée entre les deux instances dirigeants du foot français, la FFF (Fédération française de football) et la LFP (Ligue de football professionnel). Le Comité exécutif de la FFF a en effet décidé jeudi d'annuler le principe de deux montées/deux descentes entre Ligue 1 et Ligue 2, adopté par la LFP. Frédéric Thiriez, le président de la LFP,  a affirmé que l'instance qu'il dirige saisirait en "référé le Conseil d’État" pour infirmer cette décision de la FFF, tout en fustigeant "une crise majeure" entre les instances dirigeantes du football français. Noël Le Graët, le président de la FFF, lui a répondu en assurant que son instance "souhaite la paix" et qu'elle a pris "une décision sage(...) juste et importante au nom de l'intérêt supérieur du football".

Conflit ouvert entre Thiriez et Le Graët. Début juillet, "sa" LFP avait pourtant adopté le principe de deux descentes et deux montées entre la Ligue 1 et la Ligue 2 dès cette saison, provoquant le mécontentement des clubs de deuxième division. La FFF, elle, avait décidé de repousser cette réforme à la saison 2016-2017. Avec cette décision, le Comité exécutif de la FFF a infligé un sévère camouflet à la LFP. "La Fédération vient de prendre la lourde responsabilité de créer un conflit majeur avec la Ligue de football professionnel en annulant notre décision. C'est une décision grave pour l'avenir du football", a déploré Frédéric Thiriez. Peu après, Noël Le Graët lui a immédiatement répondu. "On considère que séparer la Ligue 1 de la Ligue 2 et du National n'est pas une bonne chose, a poursuivi NLG. L'unité du football français c'est aussi respecter ceux qui ne partagent pas vos convictions. Mettons nous autour d'une table", a réagi le président de la FFF.

Avant la réunion du comité exécutif de la FFF, jeudi matin, le président de la LFP avait envoyé mardi un courrier pour détailler son point de vue et expliquer les conséquences qu'aurait une annulation du principe de deux montées/deux descentes :

La crainte d'un schisme entre L1 et L2. Le feu couve donc entre les deux institutions, avec la crainte d'un schisme entre L1 et L2 d'une part, le monde amateur et professionnel de l'autre. Une situation du plus mauvais effet à un an de l'Euro 2016 organisé en France. "Je souhaite qu'il y ait un accord (entre la FFF et la LFP, ndlr). Car passer devant le Conseil d’État, ce n'est pas très bon pour l'image du foot français", avait déclaré peu auparavant Patrick Kanner, le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, invité jeudi matin sur Europe 1. Le vœu du ministre n'a donc pas été exaucé.


Football Français : "Nous sommes en face d'une...par Europe1fr