Foot - L1 : l'Olympique Lyonnais "en négociations exclusives avec Groupama" pour le "naming" du Parc OL

  • A
  • A
Foot - L1 : l'Olympique Lyonnais "en négociations exclusives avec Groupama" pour le "naming" du Parc OL
L'Olympique Lyonnais a annoncé être "en négociations exclusives" avec Groupama Rhône-Alpes Auvergne pour le "naming" de son stade, le Parc OL.@ ROBERT GRAHN / EUROLUFTBILD / AFP
Partagez sur :

L'Olympique Lyonnais a annoncé être "en négociations exclusives" avec Groupama Rhône-Alpes Auvergne pour le "naming" de son stade, le Parc OL.

L'Olympique Lyonnais est entré "en négociations exclusives" avec Groupama Rhône-Alpes Auvergne pour la dénomination publicitaire ("naming") de son stade de Décines-Charpieu, le Parc OL, a annoncé le club de football jeudi soir. "La période de discussion exclusive s'étend de ce jour jusqu'au 20 juillet inclus", a fait savoir le club dans un communiqué de presse.

Bientôt la finale de l'Europa League. Groupama avait annoncé en février 2017 dans le quotidien Le Progrès être "en discussion" avec l'OL pour le naming du stade, inauguré avant l'Euro-2016 et qui accueillera la prochaine finale de l'Europa League. Le Parc OL a aussi accueilli la première finale de la Coupe de la Ligue délocalisée, qui avait vu en avril dernier la victoire du Paris SG sur Monaco (4-1).

5 à 7 millions d'euros par an. Groupama est déjà sponsor du centre d'entraînement et du centre de formation de l'OL, proche du stade de Décines, et présent sur les maillots du club. L'assureur verse pour l'instant 1,3 million d'euros par an à l'OL sur une période de trois années. Le contrat de "naming" pourrait atteindre entre 5 et 7 millions d'euros par an.

En France, d'autres stades ont fait l'objet d'un contrat de dénomination publicitaire : récemment, le Vélodrome marseillais a été rebaptisé pour dix ans Orange Vélodrome, tandis que les stades de Bordeaux et Nice avaient respectivement été nommés Matmut Atlantique et Allianz Riviera.