Foot : Chapecoense remporte son premier titre depuis le crash

  • A
  • A
Foot : Chapecoense remporte son premier titre depuis le crash
L'équipe brésilienne remporte son premier trophée depuis le crash de novembre.@ NELSON ALMEIDA / AFP
Partagez sur :

Le club brésilien de Chapecoense, décimé lors d'un crash aérien en novembre, a été sacré champion de l'État de Santa Catarina dimanche.

L'équipe brésilienne de Chapecoense a remporté dimanche son premier trophée depuis l'accident aérien qui a décimé son effectif en novembre dernier, en étant sacrée championne de l'État de Santa Catarina. Dans une Arena Conda à guichets fermés, près de 20.000 supporters ont vibré avec le sixième titre régional du club, le deuxième consécutif, après celui remporté il y a cinq mois par une formation dont la plupart des joueurs ont péri lors du crash. Le 28 novembre, la "Chape" s'apprêtait à disputer la finale aller de la Copa Sudamericana face à l'Atlético Nacional quand l'avion qui l'amenait à Medellin s'est écrasé sur les montagnes colombiennes, un accident qui a coûté la vie à 71 des 77 passagers, dont 19 joueurs de l'équipe.

"C'est totalement inédit". "C'est quelque chose de totalement inédit dans le monde du football. Nous sommes parvenu à reconstruire une équipe et à remporter un titre quelques mois plus tard", s'est félicité l'entraîneur Vagner Mancini après le match de dimanche. Malgré la défaite 1-0 contre Avai, autre club de première division nationale, Chapecoense a soulevé le trophée grâce à sa victoire sur le même score à l'aller et à son meilleur classement dans les phases précédentes de la compétition.

Une ascension spectaculaire. Les joueurs de cette nouvelle "Chape" n'ont pratiquement pas eu le temps de faire la fête. Lundi, ils ont pris l'avion destination Medellin, pour le match retour de la Recopa, contre l'Atlético Nacional, qu'ils affronteront mercredi pour une rencontre chargée d'émotion, après leur victoire 2-1 à l'aller. L'occasion de remporter un deuxième titre et d'honorer la mémoire de ceux qui n'ont jamais pu fouler la pelouse du stade Atanasio Girardot de la ville colombienne. Le petit club du sud du Brésil évoluait encore en quatrième division en 2009, mais il a connu une ascension spectaculaire ces dernières années, accédant à l'élite en 2013, avant de voir le rêve de jouer sa première finale internationale se briser en novembre dernier