Les trois skieurs français gardent leur médaille autour du cou

  • A
  • A
Les trois skieurs français gardent leur médaille autour du cou
Les trois skieurs français étaient accusés d'avoir porté des pantalons plus aérodynamiques que leurs adversaires.@ Maxppp
Partagez sur :

SKICROSS - Le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) a rejeté ce dimanche les recours du Canada et de la Slovénie qui contestaient le triplé français. 

Décision. Leur médaille trônera finalement chez eux, dans l'armoire à trophée. Soulagement pour  Jean-Frédéric Chapuis (1er), Arnaud Bovolenta (2e) et Jonathan Midol (3e), auteurs du triplé en ski-cross à Sotchi. Le TAS a débouté aujourd'hui la Slovénie et le Canada, qui leur reprochaient à d'avoir porté des pantalons aérodynamiques les favorisant lors de la compétition. Le bas de leur combinaison était en effet particulièrement serré, ce qui leur aurait fait gagner de précieux dixièmes selon leurs détracteurs. 

Appels rejetés. "Les appels sont rejetés" a déclaré ce dimanche Mathieu Reeb, secrétaire général du TAS, sans plus commenter ce recours. Difficile de savoir s'il était motivé par la mauvaise foi ou par un réel sentiment d'injustice. Cette décision du TAS permet en tout cas de décourager d'éventuels futurs recours inappropriés. Dans les sports d'hiver, l'attitude du Canada et de la Slovénie ne devrait donc pas avoir d'effet boule de neige.  

sur le même sujet, sujet,

TRIPLE - Un podium 100% français à Sotchi