Fifa : vers une Coupe du monde de football à 48 équipes ?

  • A
  • A
Fifa : vers une Coupe du monde de football à 48 équipes ?
La Coupe du monde pourrait changer de format à partir de 2026. @ FABRICE COFFRINI / AFP
Partagez sur :

La Fifa étudie mardi une réforme de sa compétition phare, à partir de l’édition 2026. 

Le Mondial de foot est à l’aube d’une nouvelle révolution. Le Conseil de la Fifa, le gouvernement du foot mondial, doit trancher mardi sur l’élargissement ou non de sa prestigieuse compétition à partir de l’édition 2026. Gianni Infantino, le président de la Fifa, s’est déjà positionné pour un passage à 48 équipes, contre 32 à l’heure actuelle. Présentation des différentes options présentées au Conseil de la Fifa. 

  • Le statu quo à 32 équipes

Depuis 1998, la Coupe du monde compte 32 participants et 64 matches répartis sur 32 jours. Le format, simple, offre un premier tour avec huit poules de quatre équipes, les deux premiers étant qualifiés pour les huitièmes de finale. Le maintien du format actuel a la faveur de la puissante Association des clubs européens (ECA), présidée par l'ex-international allemand Karl-Heinz Rummenigge et du nouveau président de l'UEFA, le Slovène Aleksander Ceferin.

  • La proposition initiale d’Infantino à 40 équipes

Gianni Infantino a d’abord plaidé pour un Mondial à 40 équipes, soit huit participants de plus. Deux variantes existent pour ce format. Le premier avec huit groupes de cinq, où seul le vainqueur de chaque groupe accède directement aux quarts de finale. Le second avec dix groupes de quatre, où le vainqueur de chaque groupe et les six meilleurs deuxièmes sont qualifiés pour les 8èmes. Mais ce Mondial à 40 équipes n’est plus l’option privilégiée.  

  • Une version à 48 équipes avec un "play-off" préalable

Partisan d’un format à 48, Infantino avait d’abord plaidé pour un tournoi classique à 32 équipes, mais précédé d’un "play-off" avant la compétition. Seize équipes seraient directement qualifiées, les autres y accéderaient à l’issue d’une rencontre éliminatoire unique, promesses de rencontres à suspense. Inconvénient : les équipes éliminées en "play-off" seraient éliminés après un seul match.

  • Un passage à 48 équipes, l’option la plus probable

La réforme qui a le plus de chances d’aboutir mardi est celle à 48 équipes. Gianni Infantino défend un format avec 16 groupes de trois, les deux premiers se qualifiant pour les 16èmes de finale. Avec ce système, le Mondial comporterait 80 matches, soit 16 de plus qu’à l’heure actuelle, mais toujours sur 32 jours et dans 12 stades. Pour la Fifa, cette réforme est avant tout une belle opération financière. Elle rapporterait ainsi 640 millions de dollars supplémentaires (606 millions d'euros), selon un rapport confidentiel de l’instance consulté par l’AFP. 

Sauf que ce format soulève également de nombreuses questions. Quels continents bénéficieraient des places supplémentaires ? Comment organiser le calendrier de la compétition ? Comment maintenir la qualité d'une compétition aussi élargie ? Autant de questions auxquelles vont devoir répondre les membres du conseil de la Fifa.