Fifa : Platini n'a pas les faveurs de Beckenbauer

  • A
  • A
Fifa : Platini n'a pas les faveurs de Beckenbauer
Franz Beckenbauer (à droite) ne semble pas disposé à faire de cadeau à Michel Platini (à gauche)...@ AFP PHOTO/HO/DFB/GETTY IMAGES/BONGARTS/LENNART PREISS
Partagez sur :

RELATIONS FRANCO-ALLEMANDES - Le "Kaiser" a préféré apporter son soutien à une éventuelle candidature du Sud-Africain Tokyo Sexwale.

C'est désormais entendu : la campagne de Michel Platini pour la présidence de la Fifa ne sera pas un long fleuve tranquille. Déjà confronté à la polémique autour du paiement différé de son salaire d'ancien conseiller de Sepp Blatter, l'actuel président de l'UEFA a semble-t-il perdu un soutien de poids : celui de la Fédération allemande (DFB). L'un des plus illustres représentants du football d'outre-Rhin, et ancien membre du comité exécutif de la Fifa, Franz Beckenbauer, a en effet apporté un soutien sans réserve à l'éventuelle candidature du Sud-Africain Tokyo Sexwale, mardi, à Kitbühel, et engagé la DFB.

"Il (Sexwale) symbolise la neutralité (contrairement à Platini ?, ndlr) et c'est pourquoi je pense qu'il serait une bonne solution", a considéré Beckenbauer, qui a ajouté qu'il croyait que "la Fédération allemande soutiendrait sa candidature". "A un moment, se présentera l'opportunité d'élire un président venu de l'extérieur, du monde économique et politique (...) C'est pourquoi je me réfère à Tokyo, parce que c'est quelqu'un de différent, qui a un passé politique, mais qui connaît bien aussi le monde du sport."

Ancien compagnon de cellule de Mandela. Tokyo Sexwale, homme d'affaires sud-africain et ancien compagnon de cellule de Nelson Mandela, n'a pas encore dit s'il serait candidat ou non pour succéder à Joseph Blatter lors de l'élection du 26 février prochain. Sexwale, âgé de 62 ans et nommé en 2015 président du comité de surveillance de la Fifa pour Israël et la Palestine, a dit vendredi à Tel-Aviv se laisser encore du temps pour décider. Il a jusqu'au 26 octobre pour se déclarer. "Nous sommes tous touchés par ce qui se déroule à la Fifa", a insisté Sexwale à Kitzbühel en tant qu'invité du camp Beckenbauer. Les deux hommes se connaissent bien pour avoir travaillé ensemble à l'organisation des Coupes du monde dans leur pays respectif : 2006 en Allemagne et 2010 en Afrique du Sud.

Outre Platini, les candidats déclarés à la présidence de la Fifa sont le Sud-Coréen Chung Mong-joon, ancien vice-président de la Fifa (et visé par la commission d'éthique), le prince jordanien Ali bin Al Hussein, l'ancienne star du football brésilien Zico et le président de la Fédération du Liberia, Mussa Bility.