Fifa : le prince Ali saisit le TAS pour faire reporter l'élection

  • A
  • A
Fifa : le prince Ali saisit le TAS pour faire reporter l'élection
@ PAUL ELLIS / AFP
Partagez sur :

Le prince jordanien, candidat à l'élection à la présidence de la Fifa, souhaitait l'installation d'un isoloir transparent. L'instance a refusé.

Le prince jordanien Ali, l'un des cinq candidats à la présidence de la Fifa, a saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour demander le report de l'élection prévue vendredi, ont indiqué mardi ses avocats français.

Il voulait des isoloirs transparents lors du vote. Ce recours est motivé par le fait que la "Fifa s'est opposée à (la) demande de procédure accélérée" du prince Ali pour la mise en place d'isoloirs transparents lors du vote, selon un communiqué des avocats parisiens Me Francis Szpiner et Renaud Semerdjian. Cette demande avait fait l'objet d'une première saisine du TAS, la plus haute juridiction sportive, par le Jordanien lundi.

La commission électorale a rejeté cette demande. Domenico Scala, président de la commission électorale de la Fifa, a "admis" que des votants pourraient "se constituer une preuve de leur vote" en photographiant leur bulletin, avec leur téléphone portable par exemple, assure le communiqué des avocats du Prince Ali, Me Semerdjian et Me Francis Szpiner. Mais il a pourtant "rejeté la demande du Prince Ali" précise le texte signé des deux avocats.