Fifa: le prince Ali demande la publication "immédiate" du rapport Garcia

  • A
  • A
Fifa: le prince Ali demande la publication "immédiate" du rapport Garcia
@ FABRICE COFFRINI / AFP
Partagez sur :

Le prince Ali de Jordanie, candidat à la présidence de la Fifa le 26 février, a exigé dimanche la publication "immédiate" du rapport de Michael Garcia. L'ex-procureur américain avait enquêté sur les conditions d'attribution des Mondiaux 2018 et 2022 de football à la Russie et au Qatar.

Transparence. Alors que la Fifa est engluée dans des scandales de corruption, le prince Ali a, à plusieurs reprises, parlé de "bonne gouvernance" et de "normes de base, comme la publication immédiate du rapport Garcia car même ceux qui sont en compétition pour le poste de président de la Fifa (...) ont besoin de savoir ce qui s'est passé dans cette organisation, tout comme le public", a-t-il expliqué lors d'une conférence sportive internationale à Dubaï. Il a également déclaré vouloir redonner de la fierté aux membres de la Fifa : "Je pense par exemple qu'une limite de deux mandats pour le président et le Comité exécutif, c'est une obligation", a conclu le prince jordanien.  

Des "comportements douteux" mais aucune preuve de corruption. Problème, la Fifa a toujours fait savoir qu'elle ne pouvait pas publier le rapport dans son intégralité pour des raisons légales. Le 13 novembre 2014, Hans Joachim Eckert, président de la chambre de jugement de la commission d'éthique de la Fifa, avait relevé, dans le rapport Garcia, "des comportements douteux", mais aucune preuve de corruption pour l'attribution des Mondiaux 2018 et 2022. Furieux de cette présentation "erronée et incomplète", Michael Garcia avait demandé une publication intégrale de son enquête, sans succès, avant de démissionné de son poste de président de la chambre.