Fifa : Jack Warner, ex vice-président, suspendu à vie

  • A
  • A
Fifa : Jack Warner, ex vice-président, suspendu à vie
@ ALVA VIARRUEL / AFP
Partagez sur :

L'ancien vice-président de la Fifa a été suspendu à vie par la commission d'éthique de l'instance. 

L'ancien vice-président de la Fifa est écarté du monde du ballon ronde. Le Trinidadien Jack Warner, qui fait l'objet d'une demande d'extradition de la part des Etats-Unis, a été suspendu à vie de toute activité liée au football par la commission d'éthique de la Fédération internationale, a annoncé mardi cette instance. Cette décision a été prise "à la suite de l'enquête de la chambre d'instruction de la commission d'éthique, concernant les conditions d'attribution du Mondial 2018 en Russie et 2022 au Qatar", a indiqué la commission d'éthique dans un communiqué.

Deuxième responsable suspendu à vie. Cette décision, effective depuis le 25 septembre, a été prise "à la suite de l'enquête de la chambre d'instruction de la commission d'éthique concernant les conditions d'attribution du Mondial 2018 en Russie et 2022 au Qatar". Warner est le deuxième ancien responsable de la Fifa à être suspendu à vie, après l'Américain Chuck Blazer, la "taupe" du FBI, le 9 juillet. Tous deux étaient membres du comité exécutif de l'instance mondiale du football, secouée par un scandale de corruption sans précédent dans lequel le président Sepp Blatter est désormais mis en cause par la justice suisse.

Impliqué dans le scandale de corruption. Arrêté à Trinité-et-Tobago, Warner fait partie de ces neuf dirigeants du football mondial interpellés le 27 mai, avec cinq hommes d'affaires, à la demande des autorités américaines, pour avoir perçu quelque 150 millions de dollars de pots de vin et de rétrocommissions depuis le début des années 1990, dans le cadre de leurs activités autour du ballon rond. La justice de son pays vient de fixer au 2 décembre la date de l'audience sur son extradition aux Etats-Unis, où il est accusé de corruption et de blanchiment d'argent.