Federer : "Il faut que je continue à avoir faim"

  • A
  • A
Federer : "Il faut que je continue à avoir faim"
Roger Federer a remporté l'Open d'Australie pour la 6e fois de sa carrière.@ Tennis Australia/Fiona Hamilton / AFP
Partagez sur :

Vainqueur d'un 20e titre en Grand Chelem, Roger Federer veut prolonger le "conte de fée" et continuer à amasser les succès.

À 36 ans et 20 titres en Grand Chelem au compteur, Roger Federer croit encore aux "contes de fée". Le Suisse en vit un lui-même, a-t-il expliqué dimanche à Melbourne, après sa victoire en finale de l'Open d'Australie face au Croate Marin Cilic. Alors, après sa résurrection sur les hauteurs du tennis mondial, Federer peut continuer à se projeter sur les "moments excitants" qui se présentent devant lui.

"L'âge n'est pas un problème en soi", a expliqué Federer, heureux de son nouveau succès historique mais pas tout à fait rassasié : "J'ai gagné trois titres du Grand Chelem en douze mois, je n'y aurais pas cru moi-même. Il faut que je continue à avoir faim. Il faut que je fasse très attention à mon planning."

Les clefs de la longévité. À écouter le champion suisse, son avenir sur les courts dépendra des "priorités" qu'il se fixe. Le maître de Melbourne sait déjà comment préserver sa soif de triomphes : "En ne jouant pas trop, en m'amusant à l'entraînement, en n'étant pas gêné par les voyages, et en ayant une grande équipe autour de moi. Ma femme en particulier, sans son soutien, je ne jouerais plus au tennis depuis longtemps."