Fair-play financier : le PSG va devoir vendre des joueurs

  • A
  • A
Fair-play financier : le PSG va devoir vendre des joueurs
Javier Pastore et Lucas pourraient être vendus lors du prochain mercato. @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Pour rester dans les clous du fair-play financier, le club parisien pourrait céder rapidement Pastore et Lucas, peu utilisés cette saison. 

L’été dernier, les dirigeants PSG ont vu les choses en grand en recrutant les deux joueurs les plus chers de l’histoire du foot (Neymar pour 222 millions d’euros et Kylian Mbappé pour 180 millions d’euros). Avec ces transferts astronomiques, le PSG est devenu la cible de l’UEFA, et plus précisément de son instance de contrôle financier. Paris est prévenu, pour rester dans les clous du fair-play financier (équilibrer les recettes et les dépenses avec une tolérance de 30 millions d’euros de déficit cumulé les trois dernières saisons), le club va devoir trouver rapidement de nouvelles recettes. Et vendre certainement quelques joueurs au prochain mercato…

80 millions d'euros à trouver. Le 5 octobre dernier, le PSG a été auditionné au siège de l’UEFA par les enquêteurs  de l’ICFC (instance de contrôle financier des clubs de l’UEFA) par rapport à son été très dépensier. Selon les informations de RMC, l’UEFA est satisfait des papiers présentés par le club de la capitale, notamment ceux concernant les deux transferts record. Reste un problème : Paris doit encore trouver 80 millions d’euros pour respecter le fair-play financier et éviter toute sanction.

Selon Le Parisien, le PSG espère cette année une augmentation sensible de plusieurs sources de revenus comme la billetterie, les droits audiovisuels ou le sponsoring. Mais cela ne suffira pas pour combler les 80 millions d’euros. C’est donc bien sur le mercato que Paris pourrait récolter l’argent qui lui manque.

Pastore et Lucas, premières cibles. Toujours selon les informations du Parisien, Paris se serait fixé un objectif de 50 millions d’euros au titre de la vente de joueurs lors du prochain mercato. Et les deux premiers noms qui reviennent tout de suite sont Javier Pastore et Lucas. Si le Brésilien a beaucoup joué la saison dernière, il ne rentre plus dans les plans de jeu d’Unai Emery cette année (il n’a disputé que 71 minutes en Ligue 1 depuis cet été sur… 1080 possibles).

Fraude-fiscale-Angel-Di-Maria-signe-un-accord-avec-la-justice-espagnole-pour-eviter-la-prison

Quant à Javier Pastore, la donne est légèrement différente. Son talent a toujours été très apprécié au PSG mais ses blessures se sont répétées ces dernières saisons. Entre plusieurs périodes d’indisponibilité, l’Argentin a très peu joué la saison dernière. Et le scénario est le même depuis la fin du mois d’août. Malgré son talent et son fort potentiel, les dirigeants parisiens ne seraient plus disposés à faire beaucoup plus d’efforts pour le conserver. La cote de ces deux joueurs se situerait entre 20 et 30 millions d’euros.

Di Maria ne partira pas cet hiver. En revanche, si l’hypothèse Angel Di Maria a été évoquée un moment, elle n’est plus du tout à l’ordre du jour. Quatrième choix du coach parisien cette saison, l’Argentin est devenu beaucoup trop important dans l’effectif parisien pour s’en séparer dès le mercato hivernal.