Fâché contre "son" club, M’Vila saccage sa maison à Moscou

  • A
  • A
Fâché contre "son" club, M’Vila saccage sa maison à Moscou
Yann M'Vila lorsqu'il jouait pour le Stade Rennais FC, en septembre 2012. @ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

Le footballeur français aurait totalement ruiné le logement qu’il occupe dans la capitale russe. Un différend avec le club Dynamo Moscou serait à l’origine de ce coup de sang.

Yann M'Vila traverse décidément une période très compliquée depuis son départ de Rennes, en 2013. L'international français aurait saccagé la maison dont il était locataire à Moscou, avant de se réfugier chez son ami William Vainqueur, sur fond de conflit avec le Dynamo Moscou, a rapporté vendredi LifeNews.

Un logement mis à sac. Selon le site d'information russe, qui cite le propriétaire de la maison et une femme de ménage, le footballeur aurait mis à sac le logement qu'il louait en banlieue de la capitale russe avant de quitter les lieux. Le propriétaire du logement a contacté la police, avant d'accuser le Français des dégâts matériels et du non-paiement du loyer.

Une signature de contrat qui traîne. Le joueur s'est réfugié chez un autre Français, le milieu du Dynamo, William Vainqueur, dont la maison est située à quelques kilomètres de là, d’après l'agent de Yann M'Vila, cité par le site. L’incident serait lié à un conflit avec le club moscovite, avec lequel le footballeur devait signer un contrat, sans y être pour l'instant parvenu.

Les joueurs étrangers rackettés ? En outre, M'Vila se serait fait extorquer d'importantes sommes d'argent par les employés du Dynamo. Ces derniers auraient pour habitude de pratiquer un "système d'amendes" que les joueurs payent directement au chef de la sécurité du club, Pavel Konovalov, pour chaque faute.

Le traducteur francophone du club, Igor Tsarouche, a récemment accusé ce fameux Konovalov de l'avoir passé à tabac et d'extorquer les joueurs étrangers du Dynamo. Selon lui, Yann M'Vila avait d’ailleurs une hache chez lui pour se protéger.