F1 : la famille de Jules Bianchi demande à la FIA de "reconnaître sa responsabilité"

  • A
  • A
F1 : la famille de Jules Bianchi demande à la FIA de "reconnaître sa responsabilité"
Jules Bianchi avait été victime d'un terrible accident sur le circuit de Suzuka, le 5 octobre 2014.@ AFP
Partagez sur :

Les avocats de la famille du pilote, décédé il y a un an après un grave accident au Grand Prix du Japon 2014, réclament des explications à la Fédération internationale. 

La famille de Jules Bianchi veut que toute la lumière soit faite sur les circonstances de l'accident qui a coûté la vie au jeune pilote français, mort en juillet 2015 après neuf mois de coma. Ses proches ont l'intention de demander des explications à la Fédération internationale de l'automobile (FIA), ainsi qu'à l'écurie Marussia (pour laquelle courrait Bianchi).

Des avocats anglais mandatés par la famille de Jules Bianchi ont adressé une "demande de reconnaissance de responsabilité" à son écurie et aux dirigeants de la Formule 1, a-t-on appris jeudi en marge du GP de Monaco. Contrairement à ce qu'avait annoncé un peu plus tôt la BBC, ces lettres d'avocats ne sont pas un dépôt de plainte ou une saisine judiciaire mais marquent néanmoins la détermination de la famille Bianchi à lancer si nécessaire une action en justice. 

"Faire parler tous ceux qui sont impliqués dans cet accident". "Nous voulons que justice soit faite pour Jules et que la vérité soit établie au sujet des décisions qui ont abouti à l'accident de notre fils", écrit le père du pilote français, Philippe Bianchi, dans le communiqué de Stewarts Law, le cabinet britannique. "En tant que famille, nous avons tellement de questions sans réponse. Nous avons le sentiment que l'accident de Jules, et sa mort, auraient pu être évités si une série d'erreurs n'avaient pas été commises", ajoute Philippe Bianchi dans le communiqué.

Jules Bianchi avait été victime d'un grave accident lors du Grand Prix du Japon, à Suzuka, le 5 octobre 2014. Placé dans le coma pendant de longs mois, le jeune pilote français est décédé des suites de ses blessures le 17 juillet 2015. Un peu moins d'un an après sa mort, sa mémoire sera honorée au Grand Prix de Monaco, qui débute vendredi. Le dernier pilote français du plateau, Romain Grosjean (Haas), lui rendra hommage durant tout le week-end en portant un casque avec son portrait. C'est à Monaco que Bianchi avait signé sa plus belle performance en carrière en prenant la 9ème place du Grand Prix en 2014 et ce, malgré les performances limitées de sa Marussia.