Evian Championship : l’Amérique et la Corée du Sud déjà devant

  • A
  • A
Evian Championship : l’Amérique et la Corée du Sud déjà devant
Lexi Thompson, seulement 20 ans mais déjà un Majeur à son actif, est déjà aux avant-postes ! @ KMSP
Partagez sur :

L’Américaine Lexi Thompson et la Sud-Coréenne Mi-hyang Lee sont en tête après un tour. Karine Icher, meilleure française, est 26e dans le par total (71).

Lexi Thompson n’a pas perdu de temps. Deuxième en 2010 de l’Evian Masters (elle n’avait que 15 ans !) puis troisième en 2013, la Floridienne, partie très tôt à 8h18 depuis le tee n°10, n’a commis aucune erreur et rendu une superbe carte de 66 (-5). Avec notamment un enchaînement sublime entre les trous 12 et 15 (trois birdies et un eagle). Déjà victorieuse en Majeur – c’était au Kraft Nabisco 2014 – elle partage le commandement de ce 5e Majeur de la saison avec la Coréenne Mi-hyang Lee, 22 ans, rookie sur le LPGA Tour 2012 et lauréate du Mizuno Classic 2014.

Ces deux jeunes femmes comptent une longueur d’avance sur trois poursuivantes. Une autre américaine, Gérina Piller, une autre Coréenne, Eun-hee Ji, et une Thaïlandaise, Pornanong Phatlum.
"Enchaîner plusieurs birdies et un eagle sur vos neuf premiers trous vous aide énormément à prendre confiance", a souligné Lexi Thompson en conférence de presse. "Je me suis très vite sentie super bien. Tout s'est mis en place comme je le voulais et quand les putts tombent à l'arrivée, c'est très important, surtout dans un tournoi Majeur. Il a fallu néanmoins être vigilant tout au long de ce tour car le rough est vraiment très difficile. Si vous avez le malheur de vous y retrouver, le par devient tout de suite plus délicat à négocier".

Dans le camp français, c’est Karine Icher - une fois encore ! - qui s’offre le meilleur départ. La Castelroussine, qui évolue sur le LPGA Tour depuis 2003, signe un solide 71 (par). "Le parcours était difficile, avec des positions de drapeaux classiques, certes, mais avec ce rough là, ça devient très vite plus compliqué. J'estime que ce par 71 est bien plus difficile à négocier que l'an passé. Il y a un an, les fairways étaient plus humides. Là, ils sont secs et il faut composer avec les rebonds. Globalement, j'ai bien joué mes coups de fers. Mais je n'ai pas assez rentré de putts. Les lignes sont loin d'être évidentes à lire... 71, ça reste quand même une bonne mise en route. C'est important de commencer un tournoi comme ça et ne pas être larguée au leaderboard. Bravo à Lexi Thompson car jouer -5 aujourd’hui, c’est quand très fort !"

Nocera et Cappeliez dans le cut. Gwladys Nocera, qui disputera la Solheim Cup la semaine prochaine avec Karine Icher se contente d’un 72 (+1) mais reste plus que jamais dans le coup pour franchir le cut vendredi soir. L’étonnante Mathilda Cappeliez, 17 ans, invitée par les organisateurs, est elle aussi du bon côté de la frontière avec son 73 (+2). En revanche, la tâche s’annonce beaucoup plus ardue pour Joanna Klatten et Agathe Laisné, 80es à +4 (75). Quant à Céline Boutier, la révélation de l’édition 2014 (29e), elle est passée complètement à côté de sa journée, plombant clairement la suite de sa semaine en Haute-Savoie avec un très lourd 78 (+7).