Euro de football : les Bleues tenues en échec par l'Autriche (1-1)

  • A
  • A
Euro de football : les Bleues tenues en échec par l'Autriche (1-1)
Les Bleues ont fini à égalité avec les Autrichiennes samedi soir.@ TOBIAS SCHWARZ / AFP
Partagez sur :

Après leur victoire inaugurale contre l’Islande, l’équipe de France féminine de football a calé samedi contre l’Autriche (1-1) pour son deuxième match de poule de l’Euro aux Pays-Bas.

Mauvaise opération pour les Bleues samedi soir. La France et l'Autriche ont fait match nul 1 à 1 lors de la deuxième journée du groupe C de l'Euro 2017 dames de football, samedi à Utrecht, aux Pays-Bas. Les joueuses d'Olivier Echouafni ont manqué de maîtrise et surtout de réalisme face à une gardienne autrichienne en grande forme.

L'Autriche ouvre le score à la 27e. Les Bleues avaient pourtant bien entamé leur match. À deux reprises dans le premier quart d’heure, Marie-Laure Delie a buté, à bout portant, sur la portière autrichienne Manuela Zinsberger. Les Tricolores semblaient bien parties mais elles se sont fait surprendre à la 27e minute : sur une touche relativement anodine côté gauche de la surface, le ballon dévié a lobé Gaëtane Thiney. Makas en a profité pour donner l’avantage à l’Autriche d’une belle frappe du droit.



Les Bleues ont parfois fait preuve de maladresses dans les transmissions, à l’image de ce dégagement de la gardienne Sarah Bouhaddi directement dans les pieds de l’attaquante autrichienne (22e). Heureusement sur ce coup, les Françaises en ont été quittes pour une simple frayeur. Visiblement dans le doute après l’ouverture du score, les coéquipières de Wendy Renard ont été trop brouillonnes et sont logiquement rentrées au vestiaire menées (1-0).

Égalisation sur une tête d'Henry. Le discours d’Olivier Echouafni dans les vestiaires à la mi-temps a donné un coup de fouet aux Bleues. Plus précises et plus appliquées, elles ont égalisé à la 51e minute grâce à une belle tête d’Amandine Henry sur corner. Remobilisées, les Françaises ont continué à pousser après leur but. Elles ont eu des occasions mais n'ont plus fait trembler les filets, à l'image de la belle tête de Delie, passée tout près au-dessus dans les derniers instants (88e), ou ce tir fuyant de Diani (90+3), sans succès.



Tout se décidera donc mercredi lors de la dernière journée avec France-Suisse et Autriche-Islande. Avec quatre points chacune, Françaises et Autrichiennes sont bien placées pour décrocher le ticket pour les quarts de finale, même si les Suisses, victorieuses de l'Islande 2-1, n'ont pas dit leur dernier mot.