Euro 2016 : un premier choc Italie-Espagne en huitièmes

  • A
  • A
Euro 2016 : un premier choc Italie-Espagne en huitièmes
L'Espagne affrontera l'Italie en huitièmes de finale de l'Euro, au Stade de France (photo d'archives)@ AFP
Partagez sur :

DUEL AU SOMMET - L'Italie et l'Espagne s'affronteront pour une place en quarts de finale de l'Euro, le 27 juin au Stade de France. 

Voilà un huitième de finale qu'il ne faudra rater sous aucun prétexte, le 27 juin : l'Espagne affrontera l'Italie pour une place en quarts de finale de l'Euro 2016. La rencontre, aux allures de revanche de la finale de la précédente édition, remportée 4 à 0 par l'Espagne, aura de surcroît lieu au Stade de France, à Saint-Denis. 

Toute l'actu de la compétition, sur le Lab Euro, le site qui ne se contente pas des trois points ! 

Deux affiches connues. Les Ibériques, déjà qualifiés mais battus par la Croatie 2 à 1 à Bordeaux, ont en effet pris la deuxième place du groupe D derrière les Croates au terme d'un match incroyable, mardi soir. Les Azzurri sont, eux, assurés de finir premiers du groupe E après avoir battu la Belgique (2-0) et la Suède (1-0). Douze équipes sont désormais qualifiées pour les 8es de finale, avec deux affiches déjà connues, puisque la Suisse affrontera la Pologne samedi à Saint-Etienne. 

Retrouvailles au sommet. Quatre ans après sa victoire éclatante, la Roja affrontera une Nazionale bien plus fringante qu'attendue dans cette compétition. Ces retrouvailles s'annoncent dangereuses pour les Espagnols, qui avaient pourtant impressionné lors de leurs deux premiers matches face à la Turquie (3-0) et à la République tchèque (1-0), mais qui n'ont visiblement pas de quoi tenir le rythme. L'affiche fait déjà saliver. 

"Pas le chemin" que l'Espagne espérait. "Jouer l'Italie à Paris, ça va être difficile, ce n'est pas le chemin que l'on espérait", a reconnu le sélectionneur espagnol Vincente Del Bosque, après la défaite face à la Croatie. "Mais ce n'est pas grave", a tempéré le coach. "L’Italie joue bien mais nous aussi et nous allons nous relever". Ça promet ! 

La France dans le même tableau. Le vainqueur du choc Italie-Espagne pourrait rencontrer l'Allemagne en quarts, et la France en demies. Sans vouloir tirer de plans sur la comète, on peut d'ores et déjà affirmer que les Bleus se trouvent dans un tableau qui s'avère hyper-relevé.