Euro 2016 : les Diables Rouges envoient Zlatan à la retraite

  • A
  • A
Euro 2016 : les Diables Rouges envoient Zlatan à la retraite
On ne reverra plus Zlatan avec la Suède. @ JONATHAN NACKSTRAND / AFP
Partagez sur :

La Belgique a battu la Suède (1-0) et s'est qualifiée pour les huitièmes de finale. Zlatan a lui disputé son dernier match avec le maillot suédois. 

LE "TOP LIVE"

Zlatan et la Suède, c'est fini. La Belgique a battu mercredi soir les Suédois (1-0) et s'est qualifiée pour les huitièmes de finale, où elle rencontrera la Hongrie. La Suède, elle, est éliminée de la compétition. Du coup, ce match marque la fin de la carrière internationale de Zlatan Ibrahimovic. L'ex-attaquant du PSG avait annoncé mercredi qu'il ne poursuivrait pas avec sa sélection au-delà de cet Euro. Revivez notre Top Lab, un classement non chronologique (et subjectif, évidemment), des moments forts du match, à la sauce Lab Euro.

Le tableau d'affichage : 

SUEDE - BELGIQUE 0 - 1

  • But de Naingollan à la 84e minute

Revivez live classique ici

1. Les adieux de Zlatan. La Suède éliminée, Zlatan a donc disputé son dernier match avec le maillot jaune contre la Belgique. La star est allée remercier ses milliers de (fidèles) supporters massés dans l'enceinte de Nice, qui lui ont réservé une énorme ovation. Une page se tourne pour la Suède. 



2. Les Belges, de vrais petits diables. Loin d'être convaincants dans le jeu, les Belges ont joué un bien mauvais tour à Zlatan et à la Suède. Alors oui, les Diables Rouges ont eu quelques grosses occasions, mais c'est bien la Suède qui a dominé les débats. 

Et pourtant, la Belgique a ouvert le score contre le cours du jeu, sur un but du "Ninja", Naingollan. Le milieu à la crête de la Roma a libéré les fans belges d'une belle frappe aux 20 mètres à la 85e minute. A défaut de totalement dissiper les doutes, la Belgique sait au moins gagner. 



3. Zlatan, un but refusé injustement ? La Suède peut avoir d'immenses regrets. Car a-t-elle été éliminée à cause d'une erreur d'arbitrage ? Les Suédois, qui avaient besoin d'une victoire pour se qualifier, se sont ainsi vus refuser un but dans des conditions litigieuses alors que le score était encore de 0-0. 

A la 63e minute, Zlatan a en effet marqué d'un "high-kick" dont il a le secret, mais son but a été refusé pour hors-jeu. Problème : il semblait bel et bien valable. Dur pour la Suède, qui a dominé les débats et qui aurait mérité d'être récompensé...



4. Zlatan (bis) a tout tenté. Jusqu'ici invisible dans la compétition, Zlatan s'est réveillé jeudi soir. Outre son but refusé, il a été proche de marquer sur une frappe croisée de peu à côté (26e), puis sur un coup-franc puissant des 20 mètres bien repoussé par Courtois (75e). Mais même une "légende" ne pouvait pas qualifier cette Suède-là.