Euro 2016 : pourra-t-on regarder les matches en terrasse des bars ?

  • A
  • A
Euro 2016 : pourra-t-on regarder les matches en terrasse des bars ?
@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

Le secrétaire d'Etat aux Sports Thierry Braillard a assuré que les matches de l'Euro ne pourront pas être retransmis en terrasses de bars. 

Et un petit couac gouvernemental à la veille du début de l'Euro, un ! Le secrétaire d'Etat aux Sports Thierry Braillard a annoncé jeudi que la retransmission des matches en terrasse serait interdite. Une déclaration un peu trop rapide... 

"Les forces de l'ordre n'ont pas les moyens de sécuriser". "Une retransmission sur une terrasse, c'est obligatoirement amener un rassemblement autour de l'écran", a expliqué Thierry Braillard sur BFMTV. "Mieux vaut un site très sécurisé que laisser faire des milliers de personnes qui seront dans la ville et qui vont se rassembler de manière désorganisée, et là, pour les forces de l'ordre, c'est impossible". Et si le message n'avait pas été assez clair, Thierry Braillard insiste : "On peut voir le match dans un endroit fermé à partir du moment où il y a une sécurité, mais on ne peut pas faire de rassemblement dehors". 

Une annonce contredite immédiatement... Pour Thierry Braillard, aucun écran donc en terrasse. Ni à Paris, ni à Toulouse ni nulle part. Selon L'Express, le cabinet du ministre des Sports lui-même a contredit le secrétaire d'Etat. Dans l'entourage du ministre des Sports Patrick Kanner, on évoque "une généralisation un peu hâtive dans les propos" du secrétaire d'Etat. "L'interdiction concerne uniquement les retransmissions de matchs sur écran géant". Comprenez, il y aura bien des matches retransmis en terrasse. 

Aux maires de décider. "Il revient aux maires des communes concernées, en lien étroit avec les préfets, de prendre toute mesure permettant d'éviter que ces diffusions ne se transforment en regroupements sur la voie publique, afin de garantir les meilleures conditions de sécurité", précise-t-on dans l'entourage de Patrick Kanner.