Euro 2016 : l'UEFA attaque en justice les sites illégaux de revente de billets

  • A
  • A
Euro 2016 : l'UEFA attaque en justice les sites illégaux de revente de billets
@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

L'UEFA, organisatrice de l'Euro de foot, va attaquer tous les sites de revente illicite de billets pour la compétition. 

L'UEFA veut garder sa part du gâteau. L'instance européenne du foot, qui lance mercredi sa plateforme officielle de revente de billets pour l'Euro 2016 de football, va simultanément attaquer en justice tous les sites Internet en proposant de manière illégale. "Personne n'a le droit de proposer des billets hormis l'organisateur", a souligné Jean-François Vilotte, l'avocat de l'UEFA. "Nous allons attaquer tous les sites de revente illicite par toutes les voies procédurales offertes, au civil ou au pénal", a ajouté l'ancien président de l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel), rompu à ce titre à la confrontation avec les sites illicites.

Des offres de 400.000 euros pour la finale. L'UEFA s'apprête à ouvrir mercredi midi son site de revente à destination, d'une part, des spectateurs qui ont acheté des billets dont ils ne veulent plus et, d'autre part, des candidats déçus lors des premières phases d'attribution. Les billets revendus par ce site le seront à leur valeur faciale et sans commission. Parallèlement, fleurissent depuis l'ouverture de la billetterie, en juin dernier, nombre de sites illicites proposant des entrées pour quasiment tous les matches de l'Euro, à tous les prix. Certains billets pour la finale pouvant atteindre l'offre de 400.000 euros.