Euro 2016 : l'Allemagne jouera sans son porte-bonheur... Angela Merkel

  • A
  • A
Euro 2016 : l'Allemagne jouera sans son porte-bonheur... Angela Merkel
Angela Merkel n'assistera pas à la demi-finale entre l'Allemagne et la France, jeudi à Marseille. @ ADRIAN DENNIS / AFP
Partagez sur :

La chancelière allemande Angela Merckel n'assistera pas à la demi-finale entre la France et l'Allemagne, jeudi à Marseille. 

ON POSE ÇA LA

Voici un signe qui ne trompe pas. Selon la presse allemande, l'Allemagne n'a jamais perdu quand la chancelière Angela Merckel était dans le stade. Mais pas de chance pour la Mannschaft, elle ne sera pas dans la tribune présidentielle du Vélodrome pour assister à la demi-finale, jeudi soir à Marseille.

Pas une défaite depuis son élection en 2008. "Elle ne connaît pas grand-chose au foot", explique Philipp Köster, rédacteur en chef du mensuel sportif 11-Freundeau Parisien. "Mais elle sait que ça mobilise les foules". Et cette influence du foot en politique, Angela Merckel l'a compris en 2006 lorsque l'Allemagne a organisé la Coupe du monde. Depuis son élection en 2008, la chancelière se rend donc de temps en temps au stade, comme lors du dernier Mondial où elle a assisté à plusieurs matches. Elle serait même devenue le porte-bonheur de la sélection. Jamais la Mannschaft n'a perdu un match en sa présence. 

"Pas assez d'ambiance" pour venir à Marseille. Si elle porte bonheur à son équipe, pourquoi alors ne fait-elle pas le déplacement, jeudi soir à Marseille ? "Pas assez d'ambiance", croit savoir Philipp Köster. "La chancelière a bien senti que l'Euro 2016 n'emballait pas les Allemands émotionnellement". Pour résumer, "Angie" snobe l'Euro en France parce que ce n'est pas assez la fête. Mais elle assure qu'elle assistera à la finale (si les Allemands se qualifient). 

Son absence, notre chance. Au-delà du (peu) d'intérêt que semble porter Angela Merkel à l'Euro, son absence à une affiche comme France-Allemagne paraît surprenante. Encore plus au lendemain du Brexit ou le couple franco-allemand doit se montrer fort. Mais qu'importe, son absence est une chance. Au Lab Euro, on en est persuadé, c'est un signe de plus...