Euro 2016 : la plateforme d'échange de billets ouvre mercredi

  • A
  • A
Euro 2016 : la plateforme d'échange de billets ouvre mercredi
Des spectateurs du France-Allemagne, match amical en novembre 2015. Image d'illustration.@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Du 9 au 31 mars, les possesseurs de billets pour l'Euro 2016 pourront les échanger mais aussi les vendre ou en acheter de nouveaux.

La billetterie de l'Euro 2016 avait débuté en juin 2015. Mercredi, à midi, une plateforme d'échange va ouvrir ses portes afin de permettre aux acheteurs de troquer des billets qui ne leur conviennent pas.

Un tirage qui a fait des déçus. Le tirage au sort de la phase finale de l'Euro, qui a eu lieu en novembre dernier, a sans doute fait des déçus, les billets ayant été achetés (ou demandés puisqu'il y a eu un tirage au sort) alors que les affiches du premier tour n'étaient pas encore connues. Pour ces supporters, l'UEFA va mettre en ligne mercredi une bourse d'échange. 

"Premier arrivé, premier servi". Les futurs spectateurs de l'Euro, qui commencera le 10 juin prochain, pourront ainsi vendre et acheter des billets à leur valeur initiale. Le site de l'UEFA précise cependant que les transactions se feront selon le principe "du premier arrivé, premier servi". Dans un communiqué publié le 1er mars dernier, l'organisateur précise que "les billets disponibles changeront régulièrement et nous vous conseillons donc de vous rendre régulièrement sur la plateforme pour savoir quels billets sont en vente". Il conseille aussi de créer son compte à l'avance afin de gagner du temps lors des transactions. 

Attention aux ventes non officielles. L'UEFA a enfin mis en garde ceux qui seraient tentés de se procurer des billets via un autre biais dans un "avertissement" publié mardi. Elle demande à "tous les fans de football de ne pas acheter de billets ou de forfaits d'accueil à des vendeurs non agréés". "Des contrôles d'identité peuvent être effectués à l'entrée des stades, et les détenteurs de billets pourront se voir refuser l'entrée si ceux-ci ont été achetés auprès de vendeurs non autorisés", prévient-elle.