Euro 2016 - France - Irlande : Une préparation très minutieuse pour les Bleus

  • A
  • A
Euro 2016 - France - Irlande : Une préparation très minutieuse pour les Bleus
@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

Didier Deschamps a pensé à tout pour que ses joueurs soient dans els meilleurs conditions au moment d’affronter l’Irlande.

C'est le premier match à élimination directe de l'équipe de France depuis deux ans. C'est donc face à l'Irlande. Les Bleus partent favoris, eux qui n'ont pas perdu contre l'Eire depuis 35 ans. Il faudra tout de même se méfier de ces Irlandais qui ont battu l'Italie en match de poule. La rencontre a lieu à 15 heures à Lyon, un horaire habituellement consacré à la sieste. Mais la préparation a été pensée au trébuchet.

Des horaires de vie adaptés. Non, les Bleus ne se mettront pas à bailler aux corneilles au moment du coup d’envoi, rassurez-vous. Tout a été fait cette semaine pour adapter les organismes à ce changement d’horaire. Dimanche matin, comme c’est le cas depuis maintenant trois jours, les Bleus se sont levés vers 7h30 pour être à l’heure pour le petit-déjeuner.

"Trois heures de digestion pour être en forme". Car la matinée va défiler : à 10h30, Didier Deschamps va réunir ses joueurs pour l’habituelle causerie, moment où il distillera ses derniers conseils. Puis à 11h30, il sera l’heure de manger ! Pourquoi si tôt ? Parce qu’il faut "au moins trois heures de digestion pour être en forme sur le terrain", explique un médecin des Bleus.

fff

"Je préfère être de notre côté". Les joueurs de l’équipe de France ont bénéficié de sept jours pour préparer ce match, contre quatre seulement pour les Irlandais. Un vrai avantage, que ne renie pas Didier Deschamps : "je préfère avoir trois jours de plus que trois jours de moins… On a dû attendre, mais on n’a pas passé trois jours sans rien faire non plus ! Est-ce que ce sera un avantage ? Je ne suis pas du côté des Irlandais, mais je préfère être de notre côté".

Dimanche après-midi, les Bleus ne devraient pas trop souffrir de la chaleur, contrairement aux deux derniers jours : on prévoit 24 degrés au coup d’envoi. Et la pelouse, elle, s’annonce magnifique !