Euro 2016 : cinq choses à savoir sur République tchèque-Turquie

  • A
  • A
Euro 2016 : cinq choses à savoir sur République tchèque-Turquie
Turquie et République Tchèque jouent leur dernière carte, mardi.@ JURE MAKOVEC / AFP PHILIPP GUELLAND / AFP
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Respectivement troisième et quatrième de leur groupe, la République Tchèque et la Turquie conservent un infime espoir de qualification et s'affrontent mardi, à Lens.

STATS EXPRESS

À elles deux, les sélections tchèque et turque cumulent un petit point dans le classement du groupe D. Il revient à la République tchèque, qui a fait match nul face à la Croatie (2-2) après avoir été battue par l'Espagne (1-0). Si elle gagne, l'équipe conservera cependant un espoir de se qualifier en tant que meilleur troisième, ou, pourquoi pas, en coiffant la Croatie au poteau. Battue par la Croatie (1-0) et l'Espagne (3-0), la Turquie semble, elle, déjà presque éliminée… à moins, encore une fois, d'une avalanche de buts. Verdict mardi soir à 21 heures, au stade Bollaert de Lens.

>>> Le Lab Euro vous présente cinq choses à savoir sur République Tchèque-Turquie

Avantage République tchèque. Les deux équipes se connaissent bien, puisqu'elles se sont déjà affrontées à vingt reprises. Résultat : douze victoires pour la République tchèque (si l'on compte les résultats de la Tchécoslovaquie), quatre pour la Turquie et trois matches nuls. A priori, on ne devrait en tous cas pas s'ennuyer : lors des neuf dernières confrontations entre ces deux pays, pas moins de 31 buts ont été marqués.

Voisins de qualifs'. Dans le même groupe de qualification pour l'Euro 2016, les sélections l'avaient emporté chacune une fois face à l'autre, toutes deux lors du match à l'extérieur... Les Tchèques ont terminé en tête du groupe A, tandis que la Turquie s'est qualifiée en tant que meilleur troisième.

Un match à rebondissements ? Mardi, Turcs et Tchèques s'affronteront pour la deuxième fois en tournoi majeur. Leur précédente rencontre, lors de l'Euro 2008, avait été riche en suspense : la Turquie s'était imposée 3-2, après avoir été menée 0-2 à moins de vingt minutes du terme ! Une année mémorable : la sélection ottomane s'était alors hissée jusqu'en demi-finales.

La Turquie sur une série noire. Mais l'époque du football turc rayonnant semble révolue. Le pays s'est incliné lors de ses trois derniers matches, sa pire série dans la compétition depuis ses débuts. Pire : face à l’Espagne, la Turquie n’a pas cadré le moindre tir pour la première fois en tournoi majeur depuis l’Euro 1996.

Gardien record. Quoi qu'il arrive mardi soir, victoire ou défaite, Petr Cech repartira avec un record. S'il est titulaire, le portier d'Arsenal égalera en effet le plus grand nombre de sélections pour un joueur tchèque. 


Toute l'actu de la compétition, sur le Lab Euro, le site qui ne se contente pas des trois points !