Euro 2016 : cinq choses à savoir sur Pays de Galles-Irlande du Nord

  • A
  • A
Euro 2016 : cinq choses à savoir sur Pays de Galles-Irlande du Nord
Lafferty contre Bale, les bons voisins s'affrontent@ PAUL FAITH MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Duel de voisins ce samedi au Parc des Princes (18 heures), où le Pays de Galles affronte l’Irlande du Nord en huitièmes de finale de l’Euro 2016.

STATS EXPRESS

A l’Euro 2016, pas de Brexit qui tienne. Les trois sélections du Royaume-Uni qui participaient à la compétition se sont qualifiées pour les phases finales. Si l’Angleterre jouera l’Islande, lundi, les deux autres équipes britanniques sont tombées l’une contre l’autre en huitièmes de finale. Samedi, au Parc des Princes (18 heures), l’Irlande du Nord, troisième du groupe C mais qualifiée grâce à sa victoire contre l’Ukraine (2-0), défie le pays de Galles, étonnant premier du groupe B devant l’Angleterre.

>>> Le Lab Euro vous présente cinq choses à savoir sur Pays de Galles-Irlande du Nord

So british ! Un duel britannique en phase finale de tournoi majeur, cela n’arrive pas tous les jours. Cela n’arrive jamais, en fait. Dans l’histoire de l’Euro et de la Coupe du monde, jamais un match à élimination directe n’a opposé deux sélections du royaume de Sa Majesté. On a hâte de voir ce que va donner cette grande première.

So dangerous ! Le Pays de Galles fait peur. Avec six buts marqués en phase de poules, dont trois contre la Russie, la sélection galloise est la meilleure attaque de l’Euro, à égalité avec la Hongrie.

So Bale ! Si les Gallois sont aussi dangereux, c’est surtout grâce à un homme : Gareth Bale. Avec un but par match en phase de poules, le joueur du Real Madrid n’est pas simplement le meilleur buteur de la compétition. Il est aussi le premier joueur depuis Milan Baros et Ruud van Nistelrooy lors de l’Euro 2004 à trouver le chemin des filets lors de tous les matches de la phase de groupes. Et parce que ça ne suffisait pas, les trois buts de Gareth ont déjà fait de lui le meilleur buteur de l’histoire du Pays de Galles en compétition internationale.

So coups de pied arrêtés ! Une chose est sûre : l’Irlande du Nord va guetter la moindre faute aux abords de la surface galloise. En effet, les Nords-Irlandais ont marqué sept de leurs dix derniers buts en match officiel sur des coups de pied arrêtés (quatre corners et trois coups francs indirects). Idem de l’autre côté du terrain : Gareth Bale est un spécialiste des coups francs directs. Il en a déjà mis deux dans la compétition.

So long ago ! Pour voir les Nord-Irlandais battre les Gallois, il faut remonter jusqu’en 1980 et une victoire 1-0. Depuis, le Pays de Galles n’a plus perdu (quatre victoires, quatre nuls). Conclusion : advantage, Wales !

Toute l'actu de la compétition, sur le Lab Euro, le site qui ne se contente pas des trois points !