Euro 2016 : cinq choses à savoir sur le match Italie-Irlande

  • A
  • A
Euro 2016 : cinq choses à savoir sur le match Italie-Irlande
Avec Gigi Buffon et Robbie Keane, il y aura de l'expérience...@ VINCENZO PINTO / AFP
Partagez sur :

STATS EXPRESS - L’Italie, déjà qualifiée, affronte l’Irlande qui doit gagner pour se qualifier en huitièmes de finale, mercredi au Stade Pierre Mauroy de Lille (21 heures).

STATS EXPRESS

Même si l’Italie restera première du groupe E en cas de défaite, cette dernière rencontre de la poule sera loin d’être sans enjeu. Portés par des supporters exceptionnels, les Irlandais peuvent en effet encore décrocher leur qualification pour les huitièmes de finale de l’Euro 2016. Une seule condition pour l'Irlande : la victoire au Stade Pierre Mauroy de Lille (21 heures).

>>> Le Lab Euro vous présente cinq choses à savoir sur Italie-Irlande

La Conte mania. Si la "Squadra" a impressionné par ses qualités défensives avant tout, cela n’est pas étranger à son entraîneur Antonio Conte. Depuis son arrivée aux commandes de l’Italie, les Azzurri n’ont pas perdu le moindre match en compétition. Ils viseront leur treizième match d’affilée sans défaite. De quoi donner une bonne dose de confiance.

Le mur. La Belgique pourra le confirmer : l’Italie est très, très dure à manœuvrer. La preuve, elle a préservé sa cage inviolée lors de ses quatre derniers matches, sa meilleure série depuis… la Coupe du monde 2006. Juste pour le souvenir, on rappelle que la Squadra était allée au bout à cette époque-la.

28 ans de disette. Les Irlandais ont beau être patients, 28 ans, cela commence à faire beaucoup. Mais depuis 1988 et leur premier match à l’Euro (victoire contre l’Angleterre 1-0), la Green Army n’a pas renoué avec la victoire dans un championnat d’Europe. Soit sept matches sans succès.

Deux buts, pas plus. Les amateurs des scores fleuves peuvent passer leur chemin. L’Italie et l’Irlande ne sont pas habituées à marquer beaucoup. En 35 matches disputés à l’Euro, les Italiens n’ont jamais marqué plus de deux buts par rencontre. Côté irlandais, on n’a même jamais trouvé le chemin du but plus d’une fois par match.

La 30e de Buffon. S’il joue - mais cela ne fait guère de doute -, Gianluigi Buffon aura pris part à 30 matches avec l’Italie en tournoi majeur. Monstrueux, mais ce n’est pas un record : Paolo Maldini est encore devant, avec 36 rencontres disputées en compétition internationale. Rendez-vous à la Coupe du monde 2018, Gigi ?

Toute l'actu de la compétition, sur le Lab Euro, le site qui ne se contente pas des trois points !