Euro 2016 : cinq choses à savoir sur le match Irlande du Nord-Allemagne

  • A
  • A
Euro 2016 : cinq choses à savoir sur le match Irlande du Nord-Allemagne
Kyle Lafferty vs Thomas Müller : l'un des duels à suivre de cet Irlande du Nord-Allemagne.@ Patrik STOLLARZ Attila KISBENEDEK / AFP
Partagez sur :

STATS EXPRESS - L'Irlande du Nord tentera d'arracher (au moins) un match nul et de se se qualifier pour les huitièmes de finale face au favori allemand, mardi, à Paris.

STATS EXPRESS

S'assurer la première place du groupe C, tel sera l'objectif de l'Allemagne face à l'Irlande du Nord, mardi, à 18 heures au Parc des Princes. Après avoir vaincu sans convaincre face à l'Ukraine (2-0), la Mannschaft a fait match nul contre la Pologne (0-0), avec qui elle se trouve en tête du classement provisoire de sa poule. En face, tous les espoirs seront permis pour l'Irlande du Nord, battue par la Pologne (1-0) puis efficace face à l'Ukraine (2-0) : les Verts peuvent encore espérer se qualifier en tant que meilleur troisième, voire, en cas d'exploit, en tant que deuxième ou premier.

>>> Le Lab Euro vous présente cinq choses à savoir sur Irlande du Nord-Allemagne 

Deux contre huit. Sur le papier, les hommes de Joachim Löw ont de fortes chances de l'emporter et de se placer dans les meilleures dispositions pour les huitièmes. En quatorze rencontres avec l'Irlande du Nord, la Mannschaft l'a emporté à huit reprises, contre deux fois pour les Verts. Des stats étalées dans le temps, entre 1958 et 2005. Mais les deux équipes s'affronteront seulement pour la deuxième fois en tournoi majeur, mardi.

36 ans sans victoire. Un match nul pourrait suffire à faire de l'Irlande du Nord un "meilleur troisième". Mais pour ne pas dépendre des résultats des autres groupes et chiper la deuxième place, la formation devra battre les Allemands, mardi. Un scénario qui ne s'est pas produit depuis… 1983. L'Irlande du Nord l'avait alors emporté à Hambourg (1- 0), grâce à un but de Norman Whiteside. Lors du dernier match amical entre les deux équipes, en juin 2005, l'Allemagne s'était largement imposée, 4 buts à 1.

Montée en puissance. Tout vient à point... Avec seulement deux tirs, dont zéro cadré, l'Irlande du Nord a eu beaucoup de mal à exister face à la Pologne, pour son premier match de l'Euro. Mais elle a présenté un autre visage face à l'Ukraine avec treize tentatives, dont sept cadrées, notamment grâce à ses deux "Mac", McGinn et McAuley. La Mannschaft est prévenue : ces Verts-là vont crescendo.

Du boulot pour Neuer. Sept des dix derniers buts de l'Irlande du Nord en match de compétition ont été inscrits sur coup de pied arrêté : quatre sur corner, et trois sur coup franc indirect. Mais mardi, les attaquants des Verts auront face à eux un certain Manuel Neuer, en grande forme depuis le début de la compétition. À noter que la rencontre sera arbitrée par le seul représentant tricolore parmi les arbitres de champ, Clément Turpin.

Müller, toujours pas. Depuis le début de l'Euro, on n'est pas franchement emballé par les performances de l'attaque allemande. En particulier celles de Thomas Müller : depuis le début de la compétition, l'attaquant du Bayern n'a livré qu'un tir cadré en 180 minutes de jeu. Il faut dire qu'à la différence de la Coupe du monde (9 buts inscrits), l'Euro ne lui réussit pas trop : en sept matches, il n'a jamais été impliqué dans un but.  

Toute l'actu de la compétition, sur le Lab Euro, le site qui ne se contente pas des trois points !