Euro 2016 : cinq choses à savoir sur Allemagne-Italie

  • A
  • A
Euro 2016 : cinq choses à savoir sur Allemagne-Italie
L'Italien Buffon contre l'Allemand Neuer, l'un des grands duels d'Italie-Allemagne, samedi à Bordeaux.@ Franck FIFE Vincenzo PINTO / AFP
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Énorme classique du football mondial samedi soir à Bordeaux. En jeu : une place en demi-finales de l'Euro. 

STATS EXPRESS

Oui, il ne s’agit là que d’un quart de finale. Allemagne et Italie s’affrontent samedi à Bordeaux, "seulement" pour une place dans le dernier carré de l'Euro mais le choc s’annonce grandiose entre ces deux grandes nations du football mondial. D’un côté, une impressionnante Mannschaft, qui a écarté sans coup férir la Slovaquie en huitièmes de finale (3-0), de l’autre une épatante Italie, qui a éliminé l’Espagne (2-0), double tenante du titre. Logiquement, les champions du monde allemands devraient être favoris mais attention ! Jamais l’Allemagne n’est parvenue à dominer l’Italie dans un compétition internationale.

>> Le Lab Euro vous présente cinq choses à savoir sur Allemagne-Italie.

L’Italie invaincue ! Les deux équipes se sont affrontées lors d’un tournoi majeur à huit reprises. Et jamais l’Allemagne ne s’est imposée (quatre défaites, quatre nuls). Pire encore, la Mannschaft a perdu chacune de ses confrontations à élimination directe face à la Nazionale, trois fois à la Coupe du monde, et une fois à l’Euro. C’était en 2012, en demi-finales (2-1).

La belle série de l’Allemagne. La régularité de l’Allemagne a de quoi faire peur. Depuis 2006, elle a participé aux demi-finales de chaque tournoi : Coupe du monde 2006, 2010 et 2014, et Euro 2008 et 2012. Par ailleurs, la Mannschaft a remporté 14 de ses 17 derniers matches en tournoi majeur, pour 2 nuls et 1 défaite. Son seul revers remonte à la demi-finale de l’Euro face à … l’Italie (2-1).

Parole à la défense. L’Allemagne est la seule équipe de l’Euro à n’avoir encaissé aucun but. En compétition internationale, le dernier but qu’elle a encaissé remonte à la demi-finale de la Coupe du monde 2014 face au Brésil. Mais comme elle en avait mis sept, cela n’avait pas prêté à conséquence. De son côté, la défense italienne n’a craqué qu’une seule fois, et c’était lors du dernier match de poules face à l’Irlande (0-1), alors que la première place du groupe lui était déjà promise.

Müller hors du coup, Gomez au taquet. Thomas Müller, l’homme aux 10 buts en Coupe du monde, n’a toujours pas marqué lors d’un Euro, en neuf matches disputés. Du coup, sur le papier du moins, le danger numéro un de l’Allemagne s’appelle Mario Gomez. L’attaquant a lui marqué cinq buts en phase finale de l’Euro, record pour un Allemand, qu’il co-détient avec Jürgen Klinsmann. Par ailleurs, le même Gomez a inscrit 21 buts lors de ses 27 dernières titularisations avec l’Allemagne.

Schweinsteiger dans la légende ?  Bastian Schweinsteiger a disputé 36 matches en tournoi majeur. Personne n’a fait mieux, hormis son compatriote Miroslav Klose, qui en est à… 37. Il pourrait donc égaler ce record s’il joue samedi. Et pourquoi pas le dépasser en cas de qualification en demi-finales...