Euro 2016 : ces dix choses ce que vous ignorez (peut-être) sur l’Islande

  • A
  • A
Euro 2016 : ces dix choses ce que vous ignorez (peut-être) sur l’Islande
On estime que près de 8% de la population islandaise est actuellement en France pour l'Euro. @ JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
Partagez sur :

La France affronte l’Islande, dimanche soir en quarts de finale de l’Euro. Une bonne raison de voir du pays. 

Depuis leur qualification héroïque en huitièmes de finale contre l’Angleterre, les Islandais sont devenus la nation la plus cool de cet Euro. Oubliés les supporters irlandais pourtant si sympathiques et leurs chants entraînants. Exit également les jolies supportrices albanaises et les milliers de fans suédois. Avant de regarder le match dimanche soir (21h), voici quelques informations indispensables sur cette petite île située au beau milieu de l’Atlantique nord.

Un salaire moyen élevé. Juste après la crise financière de 2008, les trois principales banques du pays ont été nationalisées pour éviter l’effondrement du système bancaire. Le pire a été évité et le pays a réussi à se redresser. En 2016, le taux de chômage est redescendu à 1,9%, un niveau proche de celui connu avant la crise. En 2014, les hommes gagnaient environ 493.000 couronnes islandaises (environ 3.600 euros) et les femmes 413.000 couronnes islandaises (environ 3.000 euros).

Jón ou Gudrun, prénoms les plus donnés. Dans ce pays de 330.000 habitants, la moyenne d’âge est de 37 ans. Quand il naît, un Islandais prend pour nom de famille le prénom de son père + "son" à la fin, si c’est un garçon. On ajoute "dottir" pour les filles. Et les prénoms les plus donnés dans le pays sont Jón (se prononce comme ion) pour les garçons, Gudrun pour les filles. Si vous voulez transformer votre nom en Islandais, c'est par ici

Une application pour éviter les mauvaises surprises. Avec  une si faible population, le risque d’inceste est assez élevé en Islande. ÍslendigaApp est une application smartphone qui a été lancée en 2013 afin de vérifier rapidement les liens de parenté entre deux partenaires.

Supportirces-islandaises

Des Islandais très pacifiques… Contrairement à l’image que l’on peut avoir des vikings féroces et belliqueux, les Islandais sont en fait ultra-pacifiques. Selon le Global Peace Index, l’île au Sud du Groenland est le pays le plus pacifique du monde. On dénombre seulement 600 policiers dans tout le pays. Et ce n’est qu’en décembre 2013 qu’un policier islandais s’est servi de son homme pour la première fois de l’histoire du pays.

… et féministes. Depuis près de six ans, l’Islande occupe la première du classement annuel réalisé par le forum économique mondial de Davos sur l’écart entre les genres. Et ce combat féministe ne date pas d’hier. En 1980, les Islandais sont les tout premiers au monde à élire une femme présidente au suffrage universel. La classe.

Il peut faire -36°C l’hiver. Là, on ne va pas trop vous surprendre. Balayé par des vents polaires, l’île connaît des températures très faibles tout au long de l’année. Il fait au mieux 13°C en plein été. Et pour ce qui est des records, un (petit) -36°C a été enregistré le 21 janvier 1918, à Grimsstadir.

130 volcans… C’est aussi l’une des autres particularités de l’Islande. L’île est un nid de volcans. On en compte 130 en tout, dont le fameux Eyjafjallajökull.

Eyjafjallajökull

… et le célèbre Eyjafjallajökull. Le 20 mars 2010, le volcan entre en éruption une première fois. Mais c’est la deuxième secousse, le 14 avril, qui va déclencher un immense nuage de fumée. Ce ciel de cendres va entraîner la fermeture de nombreux aéroports européens. Si vous devez essayer de le prononcer un jour, au Lab Euro, on va vous aide. Cela se prononce donc "hey ya fiatla yocoutle". C’est bon ? Pas encore ? Alors, exercez-vous, on ne sait jamais, si le volcan entrait en éruption une nouvelle fois.

350.000 baleines dans les eaux islandaises. Une baleine est une star en Islande. Elle s’appelle Keiko et c’est elle qui avait joué dans le film Sauvez Willy. Toutes les autres ne portent aucun nom et ne communiquent pas avec l’homme. Mails il y a environ 350.000 cétacés dans les eaux islandaises.

Quel est le plat traditionnel ? Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es. Les Islandais raffolent de l’aiglefin (du haddock) avec des pommes de terre et du beurre. Du poisson et des patates, rien de bien délirant. Détrompez-vous, la culture gastronomique islandaise ne s’arrête pas là. Au menu des bizarreries, du requin faisandé, des testicules de bélier fumées ou une petite assiette de tête de mouton bouillie. Et bon appétit !