Euro 2016 : Antoine Griezmann est "sûr" que l'équipe de France "ira au bout" avec "cette envie"

  • A
  • A
Euro 2016 : Antoine Griezmann est "sûr" que l'équipe de France "ira au bout" avec "cette envie"
Antoine Griezmann a passé un bon moment avec les supporters, mercredi après l'entraînement. @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

L'attaquant de l'équipe de France Antoine Griezmann est persuadé que les Bleus "iront au bout" avec "cette envie". 

Antoine Griezmann y croit dur comme fer. A deux jours du quart de finale contre l'Islande, l'attaquant tricolore apparaît plus serein que jamais. Dans une vidéo publiée par l'UEFA, il explique que les Bleus peuvent "aller au bout" s'ils conservent "cette envie". 

"On a une grosse équipe". Antoine Griezmann est toujours disponible pour ses fans. Lundi, il a remis le ballon du match France-Irlande au fils du policier assassiné par le terroriste de Magnanville. Mercredi et jeudi à Clairefontaine, il s'est prêté volontiers au jeu des autographes et des selfies après l'entraînement.

Disponible donc et confiant pour la suite de l'Euro. "On a une grosse équipe avec des joueurs de qualité", a expliqué l'attaquant de l'Atletico Madrid dans une vidéo postée par l'UEFA et relayée sur le compte Twitter des Bleus. "Le coach le sait et il essaie tout le temps de faire la meilleure équipe", a-t-il poursuivi avant de revenir sur les deux mi-temps très contrastées face à l'Irlande en huitièmes de finale. "La première mi-temps, on l'a ratée et en deuxième, ça a été vraiment une autre équipe de France. L'équipe de France qui veut aller au bout. Il faut donc continuer avec cette image, cette envie et je suis sûr qu'on ira au bout".



Antoine Griezmann partage le même avis que Patrice Evra, qui est apparu détendu jeudi en conférence de presse. "Il faut arrêter de réagir", a prévenu Pat' Evra. "On a besoin de se faire peur, c'est ça le problème. Un jour, cela ne passera pas". En soulignant "l'envie" des Bleus en deuxième mi-temps contre l'Eire, "Grizou" formule le même avertissement : assurer et assurer vite contre l'Islande